Togo-Presse : Ferdinand Ayité et Joël Egah remis en liberté provisoire

Les deux journalistes arrêtés le 10 décembre 2021 ont été libérés le vendredi 31 décembre. Une liberté sous condition.

Ferdinand Ayité et Joël Egah avaient été arrêté après avoir animé une émission sur You Tube.

Gardés à la Brigade de recherche et d’investigation (BRI) jusqu’au 24 décembre 2021, ils ont été transférés, la veille de Noël, à la maison d’arrêt de Lomé.

Ce vendredi 31 décembre, la justice a décidé de leur mise en liberté provisoire. Les directeurs des journaux « L’Alternative » et « Fraternité », en effet sont placés sous contrôle judiciaire.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.