Togo-Plus de grève du SYNLITRANSTO ce lundi au Port de Lomé

Le Syndicat libre des transitaires du Togo (SYNLITRANSTO) menaçait d’entrer en grève de trois jours à partir de ce lundi 25 octobre 2021. Mais ce mouvement d’humeur n’aura plus lieu finalement, parce qu’entre-temps a eu lieu une rencontre d’échanges entre les protagonistes.

Ce samedi, à deux jours du début du mouvement d’humeur des membres de ce syndicat pour protester contre certaines décisions de l’équipe dirigeante de l’Union professionnelle des agrées en douanes du Togo (UPRAD-Togo), Edem Kokou Tengué, le ministre de l’Economie maritime, de la Pêche et de la Protection côtière, a rencontré les deux parties. Et un terrain d’attente a été trouvé.

A cette séance de travail, « il a été décidé un moratoire sur la perception par le système du Guichet unique pour le commerce extérieur du Togo (Seguce-Togo) de la taxe dénommée « redevance » ou « honoraire transit » », rapporte Focusinfos.

Et la même source de préciser : « Le syndicat souhaitait au départ que l’échange documentaire et les frais d’Interpol figurant dans les frais de transit en soient exclus avant leur incorporation au Seguce. Il estimait par ailleurs que la mesure était discriminatoire à l’endroit des ” non agréés”. Ils ont obtenu que cette incorporation soit effective à compter du 15 décembre au lieu du 25 octobre 2021 comme initialement prévu ».

Edem Kokou Tengué tout en précisant que « la disposition n’est contre personne », exhorte l’UPRAD-Togo à donner du temps aux transitaires non agrées afin qu’ils se préparent pour se conformer à la nouvelle donne, à la nouvelle procédure en vigueur. Et c’est dans cette atmosphère que la grève a été levée.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.