TOGO : Plan National de Développement 2018-1022 / Plus question d’être en marge des politiques publiques


La Concertation Nationale de la Société Civile (CNSC) s’engage à prendre activement part dans l’élaboration des politiques publiques de notre pays, notamment le Plan National de Développement devant couvrir la période de 2018-2022. C’est la nouvelle politique qui vient remplacer la Stratégie de la Croissance Accélérée pour la Promotion de l’Emploi (SCAPE) qui devra prendre fin en décembre prochain.

Des rencontres régionales avaient eu lieu pour recueillir les avis des OSC sur le nouveau Plan National de Développement en élaboration par le Gouvernement. Un atelier national a donc eu lieu ce mardi pour centraliser les différents points de vue recueillis.

« Nous sommes aujourd’hui dans la dynamique de faire en sorte que la contribution de la société civile ne soit plus une contribution de critique et d’analyse mais une contribution participative », a déclaré Ouro-Bossi TCHACONDO, membre de la CNSC.
Au terme de l’atelier, un document dénommé « contribution des OSC » sera validée.

Entre autres points à mentionner dans ce document, l’état des lieux des politiques publiques dans chaque secteur, l’appréciation des OSC sur les politiques publiques en cours et les propositions pour améliorer les niveaux où les choses n’ont vraiment pas marché. Le document prendra également en compte les attentes des OSC pour les quatre prochaines années, notamment 2018-2022.

Un document qui cadre alors avec la nouvelle stratégie que se donne la société civile togolaise. « Nous devons participer à l’élaboration de toutes les politiques publiques et en même temps suivre ces politiques afin de bien pouvoir les évaluer à la fin  », a ajouté M. TCHACONDO.

T228

Togosite.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.