Togo : Phénomène « Gaymen », vindicte et vengeance déconseillées, les suspects à signaler

55

Une ronde de la police à Lomé

Mardi 10 Avril 2018 – Le gouvernement togolais par l’entremise du ministère de la Sécurité et de la protection civile a exhorté les populations à s’abstenir de tout acte de vengeance ou de représailles contre des ressortissants étrangers mais aussi et surtout contre tout individu présumé auteur d’une quelconque infraction à la loi.

L’appel du ministère de la Sécurité intervient dans un contexte où l’affaire des « gaymen », des individus soupçonnés de pratiques répréhensibles allant parfois à des enlèvements de personnes pour des fins rituels, crée un débat sans fin au Togo Search Togo et même au Benin Search Benin voisin.

Afin d’aider à apaiser les uns et les autres contre de possibles débordements que pourraient créer cette affaire dans les deux pays, le ministère togolais de la Sécurité a, dans un communiqué rendu public dans la soirée d’hier lundi à la télévision nationale, mis en garde contre « tout acte ou comportement incitant à la vindicte populaire ». Les populations sont exhortées à signaler ou à dénoncer des cas suspects de gaymen aux « forces de sécurité pour les mesures idoines à envisager ».

Avec la mise en garde émise et la menace de poursuite formulée contre tout contrevenant, l’autorité en charge de la Sécurité dans le paye a rassuré « les uns et les autres, de la ferme volonté et de la détermination des forces de sécurité à prendre toutes les mesures qui s’imposent pour garantir la paix et la sécurité, aussi bien à l’ensemble des populations qu’aux personnes de nationalités étrangères dans notre pays ».

En rapport avec cette affaire de gaymen qui a surgi au Togo, il urge de rappeler que la Direction générale de la police nationale togolaise a procédé le jeudi 5 avril dernier à Lomé à la présentation et à la livraison de présumés malfrats à la Police Républicaine du Benin.

Les personnes reconduites au Benin Search Benin ont été interpelées par la police du Togo Search Togo suite à la confirmation par celle du Benin Search Benin des rumeurs des réseaux sociaux selon lesquelles des « gaymen » auraient fui la traque de la police béninoise. Une enquête s’en est suivie et a permis de mettre la main sur treize (13) présumés.

Mensah, Lomé

– Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou [email protected]

Koaci.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here