Togo, Peur panique sur le régime RPT-UNIR : Yark Damehane menace le PNP et la Marche pacifique du 19 août 2017

423

Les vieilles méthodes reprennent le dessus chaque fois que le régime RPT/UNIR tremble. Menaces, intimidations, tous les artifices sont bons pour faire peur aux Togolais.

Togo, Peur panique sur le régime RPT-UNIR  :  Yark Damehane menace le PNP et la Marche pacifique du 19 août 2017

Cette fois-ci cela ne marchera pas. Le peuple togolais habitué à ces vieilles méthodes qui ne font plus recette ne fera pas marche arrière pour faire sa démonstration de force et montrer qu’il est attaché aux valeurs de paix et de démocratie.

Yark Damehane et Payadowa Boukpéssi au cours d’une conférence de presse tenue ce jour à Lomé, ont dans une diatribe dénuée de tout fondement, accusé le PNP de Tikpi Atchadam de vouloir créer du désordre dans le pays en le bloquant. Pire ils disent avoir des informations faisant état de probables « coups de feu » qui pourraient être tirés de la foule.

Mais chacun sait qu’au Togo, les coups de feu sont toujours tirés par un seul camp (les forces de l’ordre, les militaires et les milices du RPT/UNIR) sur un autre camp (le peuple aux mains nues).

Si tel est que le PNP dispose des armes, pourquoi opte-t-il pour une marche pacifique et non pour une rébellion ou simplement un coup d’État?

Il ne sera pas étonnant que les obscurantistes au pouvoir infiltrent la manifestation de ce samedi 19 août par leurs miliciens qui vont tirer sur la foule pour faire porter la responsabilité au leader du PNP Tikpi Atchadam afin de le faire arrêter pensant ainsi décapiter ce parti. Ce sont les méthodes des laboratoires du plus désuet et du plus attardé des partis politiques du pays.

La vigilance doit donc être de mise. Et les services de sécurité de la manifestation ne doivent pas dormir sur leurs lauriers. Pris de panique, le RPT/UNIR devient méchant et exécrable.

Voici un florilège des menaces du colonel Yark Damehane contre la force de l’opposition togolaise ce jour.

« S’ils s’entêtent, ce n’est pas à l’autorité de reculer. Si aujourd’hui, le gouvernement dit qu’on les laisse faire et que demain d’autres partis aussi décident, on fait quoi? Cela nous amène où? C’est quoi PNP? Il y avait des partis politiques avant PNP…

Nous savons ce qu’ils ont en tête mais ça ne passera pas dans ce pays… On va les disperser au point de rassemblement d’une façon propre. Advienne que pourra……

Le gouvernement constate que l’itinéraire prévue par le PNP a pour objectif de bloquer le pays et par conséquent leur propose une autre itinéraire ».

Anani Sossou
FB

27Avril.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here