Togo-Pasteur Edoh Komi : « On est trop vite allé en besogne par rapport à la fermeture des lieux de culte…»

En raison de la recrudescence des cas de covid-19 au Togo, le gouvernement a décidé de la fermeture des lieux de culte et ce, durant un mois. Une décision qui fait grincer des dents tant au niveau des fidèles que des responsables religieux.

C’est peut être le cas du pasteur Edoh Komi qui regrette cette nouvelle fermeture des lieux de culte dont il tient pour responsables, ses collègues pasteurs car, selon lui, les leaders religieux, devant le Premier ministre, “ont péché par rapport à leur dernier mot qui devrait s’imposer pour qu’on n’aille pas à la fermeture des lieux de culte”.

« Les leaders religieux ont péché par rapport à leur dernier mot qui devrait s’imposer pour qu’on n’aille pas à la fermeture des lieux de culte. Ils restent des personnes incontournables dans chaque pays. Il nous revient de nous imposer pour qu’on sache qu’il y a des interlocuteurs crédibles, des gens qui ont la foi et qui ont un mot à dire dans ce pays. Ce qui touche à notre foi, notre Dieu et notre adoration, nous devons y veiller mais c’est ce qui nous manque », a indiqué le responsable de l’église ‘Four Square’ .

Il a poursuivi : « Aucune situation ne peut permettre la fermeture des lieux de culte. Avec le cœur, on peut louer Dieu mais en allant ensemble, il y a de la ferveur et Dieu siège au milieu de son peuple. On est trop vite aller en besogne par rapport à la fermeture des lieux de culte pendant un mois ».

Pour finir, le serviteur de Dieu estime qu’il faudrait associer Dieu à la pandémie en disant : « Nous devons leur prouver que c’est avec Dieu que nous allons guérir de Covid-19 ».

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.