Togo… Objectif 2020

73

Togo… Objectif 2020

C’est à pas de charge et sans répit que le cap doit être mis sur 2020. Le mouvement d’ensemble citoyen qui doit supporter un tel objectif semble être en activité. Sans équivoque, la sortie publique du 12 janvier 2019 annonce clairement la volonté de transformer l’essai du 20-décembre-2018, le refus global du peuple togolais, le consensus du changement, en une confirmation de la soif absolue de l’alternance politique au Togo. Faure Gnassingbé étouffe dans son radicalisme : une incapacité notoire à faire des concessions honorables. Le 20-décembre-2018 a véritablement sonné l’appel définitif du retour à la République qui attend une réponse rapide : le BUT.

Élevons-nous sur l’épaule des géants… Paraphrasons Abraham Lincoln… Au Togo, nous savons parfaitement « où nous en sommes et la direction que nous voulons prendre » ; nous pouvons donc « mieux juger de ce qu’il faut faire et de la façon de le faire. » Aucune hésitation n’est plus permise dans l’organisation des forces vives comme alternative à l’imposture des cinquante-six dernières années. C’est une question d’éthique républicaine ; avec autant de capacités humaines actives, le Togo ne peut plus languir sous une autocratie familiale débilitante qui envoie frères et amis à une prétendue Assemblée nationale.

Le message le plus important du refus du Peuple togolais à prendre part aux élections frauduleuses du 20-décembre-2018 est indiscutable : la population togolaise, du Nord au Sud, est prête au changement politique sous une bannière unitaire. La condition sine qua non est claire : l’unité d’action et la communauté de destin entre acteurs politiques, civils, militaires, religieux, professionnels, internes et externes au Togo. Plus que jamais, le changement pour la démocratie, la réconciliation et le développement fait consensus sous les réverbères d’un #BlocUnitaireTogolais, le but.

2018, 2019 et 2020… Le trépied de la victoire.

Au Togo politique, il y a une vertu citoyenne : bâtir et consolider l’unité pour conquérir la République perdue depuis trop longtemps. Manifestement, le Togo républicain exige une large coalition qui transcende toutes les barrières visibles et invisibles, anciennes ou nouvelles, internes et externes ; une coalition d’ouverture et d’avenir. C’est connu des géants politiques, et la chose a fait ses preuves depuis des siècles : « l’isolement n’est pas possible en temps d’élections, pas plus que la solitude au milieu d’un champ de bataille ». Et la mère des élections nous attend en 2020. Il faut donc faire vite, faire bien et faire professionnel ; mars-avril 2020, c’est comme demain.

Mais, si d’aventure il nous est offert un tour de chauffe en 2019 sous la forme d’élections locales ou municipales, voilà que le Bloc Unitaire Togolais doit s’en servir comme exercice préparatoire pour cultiver le terrain, conquérir la base électorale qui servira de lieu de déploiement et de quadrillage du tout Togo. Consolider le terrain, organiser le territoire, travailler chaque ville ou village devint l’impératif catégorique de la stratégie 2019. La gradation 2018, 2019 et 2020, c’est l’ordre qui produit la victoire. C’est surtout l’ordre qui évite les inutiles affrontements politiques sanglants, entre partisans du même idéal de changement, et assure la vigilance active de tous les instants, la dignité pour tous.

Dans ce cahier du retour à la République s’inscrit une stratégie efficace, aussi positive que simple, devant être portée par un grand réalisme : 2019 doit annoncer 2020. Le tout premier mandat de 2020 ne sera une période transitoire que, lorsque chaque composante du mouvement citoyen aura organisé, maîtrisé, possédé la partie du territoire togolais qui lui aura été assigné. Le travail qui commence, la mission qui appelle le succès, doit être décentralisé partout au Togo.

Objectif 2020, c’est la sagesse incarnée dans une somme de décisions stratégiques séquentielles. Objectif 2020 doit ainsi se bâtir sur le continuum du #BlocUnitaireTogolais. En temps et lieu, une telle unité d’action va s’incarner dans un Accord de transition détaillé, élaboré sous l’égide d’une autorité togolaise compétente. Ce Pacte de Transition établira les devoirs et les responsabilités de tous les participants au BUT commun, autant qu’il confirmera la collégialité qui a su naître entre tous les acteurs togolais ; une expérience de collégialité politique qui a su sauver les Peuples à travers l’histoire. Le défi togolais de l’heure, l’objectif 2020, va au-delà de simples considérations partisanes.

Pierre S. Adjété
Québec, Canada
9 janvier 2019

27Avril.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here