Togo / Nuisance sonore : Quand les fabricants de Pavés agacent les riverains à Agbalépédo…

Le secteur privé est le principal pourvoyeur d’emplois au Togo. Il est fortement encouragé car il promeut l’auto-emploi dans un pays où le chômage et la précarité ambiante sont très prononcés. Ceci étant, l’installation d’un atelier de fabrication de pavés est une bonne initiative étant entendu que le promoteur en même temps que ses employés se prennent en charge et contribuent à l’économie nationale.

Mais tout ceci doit être fait dans le respect des normes et surtout de bon voisinage. Dans le quartier Agbalépédogan non loin de la HAAC, côté Nord plus précisément derrière la retenue d’eau au milieu des habitations, un groupe de jeunes a installé un hangar pour la fabrication de pavés. Selon les témoignages, l’atelier s’ouvre de 8 heures à 19 heures sans interruption.

Pis, déjà à 3 heures du matin, les fabricants procèdent au ramassage des blocs de pavés avec beaucoup de vacarmes. Des chiens inquiets se mêlent à la danse. Tous les habitants sont obligés de se réveiller. « Des retraités et personnes souffrantes de maladies chroniques notamment tension artérielle et diabète qui ont vraiment besoin de se reposer, n’en peuvent plus» s’emporte un riverain.

Il importe que le Maire de Golfe 5 Kossi Aboka et ses services techniques interviennent pour mettre fin à cette pollution sonore qui nuit sérieusement au bon vivre ensemble dans le quartier. Autant les fabricants de pavés doivent survivre avec leur boulot, autant les riverains ont besoin de jouir de leur liberté.

Source : Le Correcteur

Source : 27Avril.com