Togo – Nicolas Lawson prédit la chute du gouvernement Dogbé

Le président du Parti du Renouveau et de la Rédemption (PRR) ne porte pas le gouvernement actuel dans son cœur. Il a prédit l’effondrement dudit gouvernement « dans un avenir très proche ».

« Je suis toujours attentif à la rumeur du lendemain. Je savais donc par présentiment, depuis les années 80, qu’une civilisation était en train de mourir et une autre est en train de naître. N’étant donc pas dérouté personnellement, je crains cependant que notre gouvernement actuel ne s’effondre dans un avenir très proche. Car il est stérile et paralysé par des décisions surannées », a lancé Nicolas Lawson dans son message de vœux de nouvel an.

L’homme politique qui prétend cracher « des vérités amères » pense que le gouvernement de Victoire Tomegah-Dogbé est bourré « d’incompétents », « d’arrivistes » et « de corrompus » incapables de maitriser les problèmes du pays.

« Je sais que je ne suis pas souvent compris par la masse inculte, ni aimé des politiciens corrompus. Car trop souvent je dis des vérités amères. Ainsi je réaffirme que le régime actuel est incompétent, corrompu et malveillant, indigne pour notre parti, anachronique aux principes des notions de la paix sociale. Le gouvernement actuel est une menace pour notre bonheur. Par conséquent, il doit être transformé de fond en comble, nous devons inventer un nouveau mode de gouvernement. Ce n’est pas le moment de faire la promotion du genre, mais de promouvoir les compétences », a-t-il lancé.

Et d’ajouter : « Pourquoi infecter le cœur du pouvoir par des « Eve » ? S’il fallait une femme pour diriger le gouvernement de la République, ne faut-il pas plutôt une « Séphora », sinon plus que ça ? Cette année est la 21e année de ce 21e siècle. Nous devons essentiellement modifier toutes les structures, car elles sont vétustes et de moins en moins opérationnelles et ne sont plus adapter aux exigences d’un monde radicalement transformé par le coronavirus ».

Pour le candidat à l’élection présidentiel de 2013, les mesures du gouvernement relatives au couvre-feu, au port de masque et au confinement… en cette période de crise sanitaire liée au coronavirus, ne sont que des « palliatives ».

« Le système qui gouverne notre pays n’est qu’une irrécurable ruine. Il faut impérativement la mise en place d’un nouveau régime avec un nouveau gouvernement reposant sur des principes novateurs », a-t-il souligné.

A la classe politique de l’opposition et à la diaspora togolaise, Nicolas Lawson invite les uns et les autres à maintenir le cap pour un nouvel ordre.

Godfrey Akpa-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.