Togo-Nicolas Lawson a pitié des chefs d’Etat de la CEDEAO

Le président national du Parti du Renouveau et de la Rédemption (PSR) chambre la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). L’opposant désavoue les dernières initiatives de cette institution sous régionale.

Intervenant lundi sur une radio de la place, Nicolas Lawson a déversé tout ce qu’il pense de la CEDEAO. Les dernières démarches de l’institution, que ce soit sur le plan économique, politique ou social ne l’enchantent pas.

Pour lui, la CEDEAO est devenue un instrument à la botte de la France qui asphyxie la volonté souveraine des peuples africains.

« La réalité est cruelle. La CEDEAO est devenue un organisme bureaucratique. Elle est devenue un instrument politique qui ne fait qu’approuver des élections frauduleuses et de trancher des affaires de façon injuste », a-t-il dénoncé.

L’opposant trouve anormal que les chefs d’État de cette institution soient obligés de courir derrière la France à la recherche d’un financement, alors que leur pays respectif dispose déjà tout ce qu’il faut pour son développement.

« La France, elle-même, a une dette 119 % par rapport à son PIB. C’est-à-dire, tout ce qu’elle possède n’est que de l’endettement. Comment un tel pays peut-il aider les autres ? », se demande Nicolas Lawson.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.