Togo-Nathaniel Olympio prédit une colère sociale sur l’après-Covid-19

Alors que la pandémie semble reculer, tout indique que le front socio-politique est prêt à exploser après la crise sanitaire, selon Nathaniel Olympio.

Les rassemblements de masse y compris les manifestations à caractère social ou politique demeurent interdits, par le gouvernement, sous prétexte de la pandémie. A l’heure où les cas de contamination régressent peu à peu, la colère sociale mise en sourdine va se déconfiner, prédit le président du Parti des Togolais dans un tweet.

A en croire l’opposant au pouvoir de Lomé, la crise sanitaire « ne peut pas durablement servir de prétexte pour étouffer les libertés publiques », a-t-il écrit sur le réseau social Twitter. Puis d’ajouter : « La pandémie passera et le peuple exprimera à nouveau sa colère contre le régime qui l’asphyxie. Colère contre la vie chère, contre la corruption et contre la dictature ».

https://platform.twitter.com/widgets.js

Au Togo, les rassemblements de masse ne sont plus tolérés dans le cadre de la lutte contre la pandémie du nouveau coronavirus. Il y a quelques semaines, rappelons-le, une réunion d’un syndicat d’enseignants a été dispersée par les forces de l’ordre et de sécurité dans un hôtel à Kégué.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.