Togo – Mouvements et associations catholiques condamnent l’espionnage de leurs leaders

Deux médias internationaux (Le Monde et The Guardian) ont révélé que le régime togolais a acquis un logiciel de fabrication israélienne pour écouter ses détracteurs, une partie des leaders catholiques. Plusieurs mouvements et associations catholiques dénoncent avec la dernière rigueur cette « attitude paranoïaque » du pouvoir en place et exhortent le gouvernement à répondre des accusations dont il fait l’objet dans cette affaire.

Cette révélation continue de susciter un tollé général dans le pays. Le parti Union pour la République (UNIR), le parti au pouvoir, espionne ses opposants à travers le logiciel Pégagus conçu en réalité pour lutter contre le terrorisme et la grande criminalité.

C’est ainsi que les portables de Monseigneur Benoît Alowonou, le président de la Conférence des évêques du Togo (CET) et le Père Marie-Pierre Chanel Affognon, le Directeur nationale de l’enseignement catholique et aumônier des cadres catholiques du Togo sont espionnés.

Le Mouvement des cadres catholiques du Togo (MCCATHO), le Renouveau charismatique catholique du Togo (RCC), la Fédération des organisations féminines catholiques du Togo (FOFCATO), la Fédération des associations et mouvements, le Conseil diocésain du laïcat (CDL Lomé), le Conseil –

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.