Togo, Ministère des Mines : Malgré son Admission à la Retraite, le DC Gbengbertane se maintient à son poste !

101

Togo, Ministère des Mines : Malgré son Admission à la Retraite, le DC Gbengbertane se maintient à son poste !

Au Togo, tout laisse croire qu’il y a certaines personnes qui sont faites pour « mourir » à leur poste. Nous avons, de tout temps, dénoncé à travers nos écrits, ces agents qui jouent les prolongations à leur poste malgré leur admission à la retraite. Mais, c’est avec regret que nous constatons que la pratique continue de plus belle. Ici, nous allons évoquer le cas du Directeur de cabinet du ministre des Mines et de l’Energie, Banimpo Gbengbertane qui se maintient contre vents et marées à son poste avec tous les avantages, alors qu’il a été récemment admis à la retraite. Pourtant, il y a des milliers de jeunes diplômés qui,faute d’emploi, se sont convertis en conducteurs de taxi-moto.

En cette fin d’année, plusieurs cadres de l’administration togolaise devront être admis à la retraite. Au ministère des Mines et de l’Energie, ils sont nombreux à être sur la liste. Déjà, le Directeur de cabinet du ministre des Mines et de l’Energie, Banimpo Gbengbertane, selon les informations, a été admis à la retraite le 1eroctobre dernier. Un tour sur le site internet du ministère, il est indiqué que ce dernier est né le 1erseptembre 1958 à Lomé. Il a donc atteint ses 60 ans, âge d’admission à la retraite au Togo. Alors que l’expert en Techniques minières de l’Ecole des Mines de Nancy-France devrait profiter d’une retraite « douce et méritée » sur les îles Caïmans (sic), il refuse de quitter les quatre murs de son « juteux » cabinet. Selon les informations, il fait comme si de rien n’était, jouit toujours des avantages liés à son poste avec le véhicule de commandement, les missions etc.

« C’est maintenant qu’il est bien assis », ironise un de ses proches. Contacté par la Rédaction, l’intéressé n’a pas souhaité répondre au téléphone. Mais, il n’a ni infirmé ni confirmé l’information et a préféré qu’on vienne chez lui au bureau. Déjà, le fait qu’il nous donne rendez-vous chez lui au bureau suppose qu’il n’a pas encore vidé les lieux.

D’après les indiscrétions, c’est l’ancien ministre Barry Moussa Barqué, considéré toujours comme étant le vrai titulaire de ce ministère, qui est à la manœuvre. Il serait en train de tout mettre en œuvre pour maintenir l’un de ses protégés à son poste. « Ce qui se passe dans ce ministère dépasse l’entendement humain. On a l’impression qu’il y a des gens tapis dans l’ombre qui tirent les ficelles », s’indigne un agent.

Selon la même source, le DG des Mines, Sogle Damegare aussi devrait normalement partir à la retraite le 31 décembre prochain. Manifestement, tout est fait pour que lui aussi soit maintenu à son poste au-delà de cette date. Là aussi, le nom du tout « puissant » Barqué est revenu comme étant à la manœuvre. De toute évidence, ils sont tous « ses hommes ». « Ce sont des parents, et c’est normal qu’ils se soutiennent », explique une source.

Dans un pays où le taux de chômage est des plus galopants dans la région, il est inconcevable qu’on puisse laisser les vieux, quoique compétents à leur poste, au détriment de cette masse de jeunes diplômés qui ne cherchent qu’à servir leur pays.

S.A

Source : Liberté No.2773 du 10 octobre 2018

27Avril.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here