Togo-Mercer confirme la cherté de vie à Lomé

La vie devient de plus en plus chère à Lomé. Une enquête menée par le cabinet Mercer vient de le confirmer.

L’étude Mercer porte sur 209 villes à travers le monde. L’enquête prend en compte le coût de la vie et du logement, de l’alimentation, de l’habillement, du transport et des loisirs. Et la capitale togolaise se situe au 136e rang mondial contre le 154e rang qu’elle occupait l’année dernière.

Selon les résultats de l’enquête, il ressort que la vie est de plus en plus chère à Lomé qu’au Caire, Nairobi, Mexico City, Istanbul, Tunis (Tunisie), Tbilisi (Georgie) et Rio (Brésil).

Cette enquête ne fait que confirmer la galère des Togolais, surtout avec l’inflation actuelle due à la crise économique et sanitaire, et à la hausse des prix des produits pétroliers. Pourtant, certains griots du régime continuent soutenir qu’il fait bon vivre à Lomé.

Notons que dans leur dernier message, les Évêques du Togo ont interpellé le gouvernement sur le même sujet. Ils ont demandé aux autorités du pays de redoubler d’ardeur pour combattre la misère aggravée par la pandémie au Coronavirus, la cherté de la vie au Togo.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.