Togo : Me Apévon et sa base pestent contre l’autorité libertine des mairies

Publicités

Décentralisation, on en a parlé à la journée de réflexion des FDR ce dimanche à Lomé, dans le cadre de la célébration des 5 ans de ce parti de l’opposition. Et amers sont Me Paul Dodji Apévon et ses partisans. Et pour cause, ils constatent une certaine confiscation des bribes d’autonomie d’actions consacrées aux Maires.

Lire aussi : Togo : quand la fermeture des frontières terrestres plonge les populations dans la souffrance profonde

« Les bribes d’autonomie d’actions consacrées aux maires par la loi sur la décentralisation sont progressivement confisquées avec une forte interférence du pouvoir central dans les libertés locales. A l’intérieur du pays, comme dans le Grand Lomé, des communes végètent dans un manque criard de moyens avec des infrastructures presqu’inexistantes. Les ressources qui leur sont finalement allouées par l’Etat à travers le Fonds d’Appui aux Collectivités Territoriales (FACT) sont insuffisantes », c’est ce que l’on pouvait lire dans la déclaration ayant sanctionné cette rencontre des militants du part au symbole du parapluie blanc dans un fond violet.

Publicités

Lire aussi : Horizon 2030 : un grand pas vers l’électricité pour tous

Et c’est un constat qui ne rassure pas ce parti de l’opposition togolaise ancien membre de la C14. « La mise en place d’un sénat dans ces conditions est totalement superflue », avertissent les FDR.

Publicités

Avec Télégramme 228

Publicités


Publicités


image illustrative

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.