Togo/MCC : des raisons de croire au Compact

Togo/MCC : des raisons de croire au Compact

(Togo Officiel) – En séjour à Lomé depuis quelques jours, la délégation du Millenium Challenge Corporation (MCC) a achevé sa mission au Togo. Les conclusions de cette activité officielle ont été présentées mardi au Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé.

Évoqués au cours de l’entretien, l’avancement de la mise en œuvre du Programme Seuil, les progrès réalisés, ainsi que les étapes à venir. Si le PDG par intérim de l’entité américaine, Mahmoud Bah, s’est félicité de la vision globale du plan de développement impulsé par le gouvernement, et du partenariat constant entre le Togo et le MCC, il a également mis l’accent sur les réformes pour parvenir au Compact.

1 MCC

Car le Togo, éligible depuis 2016 au Millenium Challenge Account (MCA) et déjà bénéficiaire du Treshold, met les bouchées doubles pour franchir ce palier qui est l’un des plus importants mécanismes de financement des projets dans les pays en développement.

Il y a quelques semaines, le pays a validé pour la deuxième année consécutive 15 indicateurs sur les 20 que compte l’évaluation annuelle effectuée par le MCC sur la performance de ses partenaires. La performance, saluée par Mahmoud Bah, s’inscrit dans le trend de celles réalisées au cours des dernières années. En effet, grâce aux réformes opérées en matière de ‘liberté économique’, de ‘bonne gouvernance’, et ‘d’investissement dans le capital humain’, Lomé a doublé ses progrès sur la carte des scores, passant de seulement 7 indicateurs mis au vert il y a six ans, à 15 actuellement.

L’objectif désormais, est non seulement de valider les indicateurs restants, mais également de travailler davantage sur les questions liées aux TICs et au foncier. Ce qui permettra d’améliorer l’accès à un internet de qualité et abordable à tous, dans toutes les zones, accroître l’accès aux terres et protéger davantage les droits fonciers. Une feuille de route sera d’ailleurs élaborée avec le gouvernement, afin de conduire à des résultats, ont conclu les différentes parties lundi.

Au Togo, le Compact reste accessible. “On peut continuer à croire dans les réformes déjà engagées (au Togo) et aller un peu plus loin et, de cette façon, mettre en place une base solide pour un Compact qui pourra approfondir ces avancées”, a, à ce propos, déclaré Mahmoud Bah.

Source : RepubliqueTogolaise.com