Togo – Marchés publics CEET : Rôle trouble de L’ARMP

Il s’agit de la decision 037 du 27 Juillet 2020 portant sur l’attribution par la Compagnie d’énergie électrique du Togo (Ceet) de marchés de fourniture de matériels informatiques. Des marchés destinés aux catégories jeunes entrepreneurs conformément aux recommandations du chef de l’Etat. Aux termes de la décision, l’Autorité de réglementation des marchés publics (Armp) reproche notamment aux entreprises et surtout à la cellule de passation de marché de la Ceet du favoritisme et de complicité tacite dans l’attribution du lot 4 de ces marchés. Au finish, la décision de l’Armp a réussi à conduire à des mutations au sein de la nationale d’énergie. Et comme par hasard, une revisite du dossier a révélé des curiosités dans la démarche de l’Armp. De grosses curiosités dans le cas d’une entreprise à vache comme la Ceet.

Concrètement, l’Armp reproche que « bon nombre des entreprise consultées appartiennent à la meme famille EKUE-ETTAH tout comme le propriétaire de l’imprimerie PATOU IDEAL qui est mis en cause dans la dénonciation ». Sur le fait, il se trouve dans le même document de l’Armp que contrairement à l’affirmation « bon nombre d’entreprises », il n’y a que l’entreprise Graphic technique Edition qui appartient à Antoine EKUE-ETTAH frère du patron de Patou Idéal. La décision parle plus loin de relation d’amitié avec une autre entreprise retenue. Des faits qui objectivement ne peuvent être au su de la cellule de passation des marchés, sauf exploit.

Par ailleurs, la décision parle du fait que c’est Patou Ideal qui a fourni les échantillons de facture à l’entreprise Global Graphics déclarée attributaire provisoire et –

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.