Togo – Marche du 6 septembre 2017 : Nathaniel Olympio se rappelle encore l’exploit de Me Agboyibo

Les réactions se multiplient en hommage au président fondateur du Comité d’Action pour le Renouveau (CAR), Me Yawovi Agboyibo, décédé le samedi 30 mai dernier à Paris des suites d’une courte maladie.

Dans une récente interview accordée au confrère Liberté, Nathaniel Olympio du « Parti des Togolais » a salué la mémoire de l’illustre disparu. Pour l’opposant, Me Agboyibo est avant tout un « aîné », mais aussi un infatigable combattant qui a vraiment milité pour l’avènement de la démocratie au Togo. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il a beaucoup fait pour le pays.

« Permettez-moi de présenter mes plus sincères condoléances à la famille de Me Yawovi Agboyibo. Pour les Togolais de ma génération, Me Agboyibo, c’est d’abord le premier président de la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH). C’est aussi la personnalité qui a dirigé le Front des Associations pour le Renouveau (FAR) dont les luttes dans les années 1990 ont abouti à la conférence nationale », a rappelé Nathaniel Olympio.

A l’en croire, la première fois qu’il a croisé le « Bélier Noir de Kouvé », c’était lors d’une visite de courtoisie faite avec son petit frère Alberto Olympio. Puis en 2017 dans le cadre d’une réunion du Groupe des Six avec son parti, le Comité d’Action pour le Renouveau (CAR).

Mais ce qui a le plus marqué Nathaniel Olympio, c’est la ténacité de Me Agboyibo lors de la manifestation publique et pacifique organisée le 6 septembre 2017 par la Coalition des 14 partis de l’opposition (C14). Malgré son âge avancé et son état de santé, le jeune caïman (devenu vieux) a tenu à faire tout le trajet à pied, et ce, jusqu’au point de chute de la marche. Un véritable exploit, selon le président du Parti des Togolais.

« L’image forte que je garde de lui est liée à la première manifestation pacifique organisée par la coalition C14 le 6 septembre 2017. Il tenait absolument à faire tout le parcours de la marche, du point de départ au point de chute. Et c’est ce qu’il a fait, malgré son âge, malgré son état de santé, avec une obstination assumée qui force le respect », a-t-il reconnu.

Godfrey Akpa-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.