Togo : Manifestations programmées, l’opposition confirme, le gouvernement prône l’apaisement

Manifestants de l’opposition et policiers dans une rue à Lomé

Jeudi 02 Novembre 2017 – Les forces démocratiques de l’opposition togolaise annoncent pour les 07, 08 et 09 novembre 2017 la tenue de nouvelles manifestations dans le pays en vue réaffirmer leurs exigences pour les reformes dont la principale reste le retour à la Constitution de 1992. Dans le même temps, le gouvernement togolais a annoncé la levée de l’interdiction des marches pendant les jours ouvrables et des mesures devant garantir la tenue pacifique des manifestations.

L’annonce des 14 partis de l’opposition plus celle du gouvernement togolais interviennent dans un contexte où le Togo Search Togo reste secoué depuis de deux mois par des manifestations politiques émaillées de violences.

Pour leurs nouvelles manifestations, les 14 partis de l’opposition ont convié le 31 octobre dernier à Lomé leurs militants, bref les populations à sortir massivement les 07, 08 et 09 novembre pour une marche de la libération du Togo. En plus de cette annonce, l’opposition a révélé le gouvernement a levé l’interdiction des marches pendant les jours ouvrables.

Comme pour confirmer l’information portant sur la levée de l’interdiction des marches aux jours ouvrables, le gouvernement, garant de la protection et de la sécurité des personnes et des biens, a tenu le même 31 octobre dernier une rencontre avec des leaders politique et a annoncé certaines mesures qui vont vers l’apaisement.

A ce propos, les ministres Payadowa Boukpessi de l’Administration territoriale, Yark Damehame de la Sécurité et de la Protection civile, Guy Madjé Lorenzo en charge de la Communication et de la Formation civique et Mme Nakpa Polo, Secrétaire d’Etat aux Droits de l’Homme ont décidé de la mise en place d’une cellule d’observateurs de forces de sécurité et des organisateurs.

Pour plus de détails, le ministre Yark a précisé que les « éléments d’observateurs de forces de sécurité seront habillés différemment de ceux qui gèrent la manifestation proprement dite. Ils seront reconnaissables par le brassard et par la tenue ».

En vue d’assurer un caractère pacifique aux manifestations, il a été décidé que les organisations de la société civile soient invitées à suivre, du début jusqu’à la fin les manifestations, afin de pouvoir faire un briefing avec les services d’ordre des partis organisateurs. Par ailleurs, les forces de l’ordre seront invitées à demeurer professionnelles et patients au cours de l’encadrement des manifestants.

Rappelons que les dernières tentatives de marche des forces démocratiques de l’opposition togolaise les 18 et 19 Octobre à Lomé ont été empêchées. Cette situation a généré des heurts entre manifestants et force de l’ordre dans plusieurs quartiers de la capitale.

Mensah, Lomé

Koaci.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.