Togo : Malik Natchaba évincé de la Direction de la SALT, remplacé par l’omniprésent Colonel Gnama Latta. Voici les « raisons »

Ce n’est plus une rumeur. C’est désormais une clameur. Le jeune énarque, Malik Natchaba a cédé sa place de Directeur général de la SALT au Colonel Gnama Latta qui cumule désormais ce poste avec celui de l’aviation civile qu’il dirige depuis plusieurs années. L’information a été rendue publique en début de cette semaine par le journal, Nouvelle Opinion. Le journal de Tchagnao Arimiyao s’est insurgé contre le fait que le weekend dernier, les accrocs des réseaux sociaux aient trouvé de quoi se mettre sous la dent. Chacun faisant des commentaires tendancieux sur cette décision.

Togo : Malik Natchaba évincé de la Direction de la SALT, remplacé par l’omniprésent Colonel Gnama Latta. Voici les « raisons »

Pour certains, écrit ce journal, le départ de ce « jeune talentueux de la tête de la SALT serait lié à son appartenance à la religion musulmane ». Ces mauvaises langues, poursuit le journal, « évoquent la grande suspicion qui viendrait du pouvoir par rapport à tout ce qui a trait aux Tem et aux musulmans suite à la montée en puissance du Parti National Panafricain qui semble jouer sur des fibres ethniques ou religieuses pour mobiliser. Selon ces analystes indélicats, l’aéroport est très stratégique et sensible au point qu’on puisse y laisser à sa tête en ces temps critiques, un musulman convaincu de la trempe de Malik Natchaba», révèle Nouvelle Opinion qui dit être allé aux nouvelles et a pu comprendre que le désormais ex-Dg de la Salt, Malik Natchaba à sa nomination avait une mission bien précise à lui confiée par le Président de la République. Celle de faire se faire une expérience de la gestion des affaires d’Etat et surtout de lancer la SALT sur la voie de la modernité. « Nous avons pu aussi découvrir que le rappel au pays de ce digne fils de Fambaré Natchaba avait été l’œuvre du Chef de l’Etat Faure Gnassingbé qui le voulait a ses cotés au Palais pour beaucoup », indique l’auteur de l’article qui se dit convaincu qu’aujourd’hui, Malik Natchaba a lancé la SALT sur les « rails d’une administration moderne où, cohabitent élégamment la bonne gouvernance et la rigueur ».

Sa mission a été une réussite et est arrivée à son terme et c’est pour cette raison qu’il a été ramené au Palais de la présidence où apparemment, le Chef de l’Etat, celui-là qui a favorisé son retour au pays, a plus besoin de lui. « Le Président Faure connaissait Malik et il savait qu’il était musulman. Les spéculations sur la stigmatisation des musulmans est une façon grotesque de chercher à diviser les Togolais et particulièrement les militants du parti UNIR. Malik Natchaba part certes de la SALT mais aucune accusation n’est portée à son endroit, mieux, il reste ce manager clean, grand bosseur, qui ne cède pas aux affairismes et aux chantages, comme nous a confié avec assurance, un employé de la Salt. On retiendra alors que ce jeune est allé à la SALT d’où il est reparti de si tôt en laissant tout de même une marque », croit dur comme fer, Nouvelle Opinion.

Il est remplacé par le Colonel Gnama Latta qui, n’est pas un novice dans le domaine. Avec lui, la SALT connaitra davantage de modernité et succès, conclut l’article qui fustige néanmoins le phénomène de cumul de fonctions auquel il faut absolument trouver une solution.

Source : Afreepress + Nouvelle Opinion

27Avril.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.