Togo- Mais où est donc passé Tikpi ?

Tikpi Atchadam du PNP

Après avoir réussi à créer une crise politique majeure au Togo en août 2017, Tikpi Atchadam, président du Parti national panafricain (PNP), prétextant que sa vie était en danger, avait disparu de la scène politique. Et jusqu’à ce jour, il n’est plus réapparu. Beaucoup de personnes se demandent si sa vie est toujours en danger. Ou, s’il s’agissait juste d’un passage éphémère sur la scène politique togolaise.

Tikpi Atchadam n’était pas un novice sur la scène politique. Cela faisait des années qu’il observait les développements qui s’y déroulaient. Et visiblement, il se préparait depuis longtemps pour une carrière politique. On se souvient de ses passages remarqués dans l’émission « Carrefour », animé il y a quelques années sur la radio Kanal FM de Lomé par le journaliste Sas Gaou.

On ne pouvait pas douter de ses aptitudes à mobiliser les foules. Sa manière même de s’exprimer, de poser les problèmes, la hargne avec laquelle il parle etc… donnent la chair de poule. Tikpi Atchadam est une bête politique. Quand il a enfin décidé de créer un parti politique, il s’est un peu effacé de la scène publique. Il affirmait travailler dans l’ombre sur le terrain. C’était un peu comme le laboureur dont les fruits du travail ne sont vraiment appréciables qu’à la saison des récoltes. Les premiers pas du PNP n’ont toutefois pas été très spectaculaires. En 2015, en compagnie du Mouvement des républicains centristes (MRC) d’Abass Kaboua et de Nicodème Habia qui venait de divorcer avec l’Union des forces de changement (UFC), et le Parti des Togolais d’Alberto Olympio, Tikpi Atchadam a créé le front Tchoboé. L’objectif était d’empêcher une nouvelle candidature de Faure Gnassingbé à l’élection présidentielle qui arrivait. Ce regroupement et ses gesticulations n’ont pas servi à grand-chose. La mobilisation n’avait même pas été au rendez-vous.

Mais, Tikpi Atchadam ne lâchait rien. Il disait souvent sur les médias : « vous verrez ». Et pour être franc, les Togolais ont vraiment vu… Après plusieurs mois d’activités avec ses bases, Tikpi Atchadam lance la mobilisation générale. Le samedi 19 août 2017, il lance une manifestation simultanée dans plusieurs villes du Togo dont Lomé, Kpalimé, Atakpamé, Anié, Sokodé, Bafilo etc… ce fut une véritable surprise pout tout le monde. Visiblement, même le général de brigade Damehame Yark, ministre de la Sécurité et de la Protection civile et ses services étaient aussi surpris par la mobilisation. Malheureusement, la manifestation a dégénéré à plusieurs endroits, notamment à Lomé et à Sokodé. A Lomé, le natif de Kparatao était porté en triomphe. Etant de la communauté Tem, Tikpi Atchadam a eu beaucoup de succès partout où ces derniers étaient présents sur l’ensemble du territoire national. On l’accusait de communautarisme et de vouloir embraser le pays. Il faut reconnaître que ce jour-là, le Togo a frôlé le pire. Par exemple des armes de guerre avaient été dérobées au commissariat de la ville de Sokodé.

On reconnait à Tikpi Atchadam sa capacité à mobiliser sur l’ensemble du territoire national. C’était un intellectuel dont les propos faisaient de l’effet. Mais, très vite, il sera dépassé par les événements. Et il appela Jean Pierre Fabre à l’époque chef de file de l’opposition au secours. « Grand frère, j’ai besoin de vous», avait-il déclaré dans un audio. Ce dernier qui était en tournée à l’extérieur du pays ne s’est pas fait prier pour tout annuler et revenir au Togo, afin d’organiser la « lutte ».

C’est ainsi qu’est née la Coalition des 14 (C14). La mobilisation était devenue quasi quotidienne. Mais, après avoir pris part aux toutes premières manifestations, Tikpi Atchadam a disparu de la scène politique togolaise jusqu’à ce jour. Tantôt on l’annonçait au Ghana, tantôt en Guinée Conakry comme conseiller d’Alpha Condé ou employé du groupe Bolloré. Maintenant qu’Alpha Condé n’est plus président, où est-il ? Tikpi Atchadam est devenu un général invisible qui donne des instructions sur les réseaux sociaux. Était-ce donc juste un feu de paille ?

Avec Togo-Matin

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.