Togo-« Made in Togo » trop cher selon Taama

Au Togo, le gouvernement, à travers des initiatives, invite constamment les Togolais à consommer le « Made in Togo ». D’ailleurs, le mois d’octobre est déclaré le « mois du consommer local ». Même si l’initiative est louable, la tendance sur le terrain, constate le député Gerry Taama, n’encourage pas à consommer les produits locaux.

Le président du groupe parlementaire NET/PDP, en effet, fait observer deux incongruités qui découragent les populations à acheter les produits togolais. D’abord, le coût excessif du « Made in Togo » par rapports aux produits venus d’ailleurs. « Le paradoxe du consommer local. Les produits importés sont moins chers que ceux produits localement », souligne-t-il sur sa page Facebook.

Comme pour preuve, Gerry Taama publie un tableau présentant la nomenclature du prix des céréales à l’Agence Nationale de la Sécurité Alimentaire du Togo (ANSAT). Selon ce tableau, le 25 kg du riz local (Kovié Molou), long grain est à 13 000 FCFA contre 10 000 FCFA du 30 kg du riz importé ; les brisures 25 kg (local) est à 10 000 FCFA alors que le 50 kg du maïs blanc importé est à 9 500 FCFA, entre autres.

« Le thaïlandais cultive son riz en Thaïlande, on met ça sur bateau, ça arrive à Lomé, ils paient des droits de douane et des taxes, même malgré tout ça, ce riz coûte moins cher que le riz produit localement », s’est-il indigné.

La seconde énormité, relève Gerry Taama, réside dans l’emballage des produits. A l’en croire, les produits locaux sont mal présentés par rapport aux produits importés.

« Tant que les produits importés seront moins chers, et souvent mieux présentés, ils seront toujours mieux prisés, surtout que le niveau de vie est faible et les salaires assez bas », explique-t-il, soulignant que « tout l’enjeu de la consommation des produits locaux repose sur le prix ».

Depuis l’année dernière, le mois d’octobre, au Togo, est consacré à la consommation locale. Une première édition « du mois du consommer local » avait été déjà organisée en octobre dernier par le ministère du Commerce, de l’Industrie et de la Consommation locale. La deuxième édition est d’ores et déjà annoncée.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.