Togo-Lutte contre le terrorisme : « L’armée togolaise n’est réputée nulle part »

Forces armées togolaises

Il faut, tout d’abord, expliquer à ces Togolais lobotomisés par un siècle de mensonges du régime togolais et ses griots, et qui continuent de seriner partout que l’armée togolaise est en mesure de venir facilement à bout du terrorisme islamiste qui s’installe sur notre territoire, que ces affabulations selon lesquelles nous avons l’une des armées les plus puissantes et organisées d’Afrique noire ne tiennent hors d’aucune frontière du Togo.

L’armée togolaise n’est réputée nulle part, même dans notre minuscule zone UEMOA, être une armée d’élite puissante, bien formée et bien équipée. Nulle part.

Ce n’est pas parce que cette armée a réussi à totalement maîtriser une population aussi pacifique que celle du Togo, ou qu’elle défile chaque 13 janvier dans de gros chars du XVe siècle, ou que les soldats togolais sont très souvent distingués pour leur discipline durant les missions onusiennes de maintien de la paix que nous avons une armée forte.

Une armée qui commence déjà à commettre des bavures avec des drones, tuant une dizaine de civils alors que les terroristes n’ont même pas encore commencé à opérer sur notre territoire n’est en rien une référence quelconque.

Il faudrait, d’ailleurs, le faire comprendre à tous que le combat contre le terrorisme islamiste n’est pas une affaire d’armée puissante, mais d’une vraie collaboration entre les civils et les corps habillés.

Un pays comme le Mali aurait depuis longtemps été rayé de la carte par ces terroristes si ce pays n’avait pas une organisation sociale soudée, une idée suprême de la notion de nation portée par des centaines d’années d’une histoire commune.

Au Togo, où les citoyens n’ont plus la moindre once de confiance en ceux qui les gouvernement, où l’ethnocentrisme savamment entretenu par le régime a profondément rongé le tissu social, où le népotisme est le seul langage parlé dans l’armée, et où l’écrasante majorité des citoyens considère les forces armées comme leurs ennemis, leur souhaitant, en secret, tous les malheurs du monde, on est en droit de s’inquiéter des ravages de ce monstre tentaculaire qu’est le terrorisme islamiste.

L’arrogance contre les citoyens, la méchanceté gratuite contre les civils, la traque de toute opinion divergente, le mensonge et la gabegie instaurés en mode de gouvernance dans notre pays ne sauraient plus sauver qui que ce soit.

Il va falloir, à ceux qui détiennent les pouvoirs au Togo, s’humaniser et chercher la confiance des populations.

Je ne sais comment ceci pourra être fait, si ceci pourra encore être fait. Mais je ne vois pas une autre issue devant le mal qui menace notre pays.

David Kpelly

Source : Liberté

Source : icilome.com