Togo-L’UFC était à la rencontre d’unité nationale face au terrorisme

L’Union des forces de changement (UFC) était ce jeudi 4 août 2022 parmi les 26 partis politiques invités par le gouvernement et dont l’objectif est de prôner l’unité nationale face aux attaques terroristes qui endeuillent de plus en plus le nord du Togo.

Victoire Tomegah-Dogbé, le Premier ministre, a rencontré hier les délégations d’une vingtaine de partis politiques, toutes tendances confondues, à la Primature à Lomé dans le cadre des actions à mener pour venir à bout du terrorisme grandissant dans la partie septentrionale du pays.

L’Union des forces de changement y a été représentée par Sena Alipui, le conseiller spécial de Docteur Gilchrist Olympio, le président national de la formation politique à la couleur jaune. Ce cadre du parti est également le troisième vice-président de l’Assemblée nationale.

Un premier constat s’impose de cette rencontre : les partis politiques représentatifs ont répondu présents à l’invitation du gouvernement. On a noté la présenté de la Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK).

« L’union sacrée contre le terrorisme est donc de mise et c’est une bonne chose. Le vrai danger pour les partis politiques de l’opposition, c’est de pouvoir exister et tenir un discours contestataire politique tant que notre sécurité est menacée. J’ai bien peur que les prochaines années réservent une maigre moisson pour l’opposition », rumine Gerry Taama, le président du Nouvel engagement togolais (NET).

Source : icilome.com