Togo, LTDE : Foly Satchivi, plus déterminé que jamais. Exemple à suivre…

Visiblement Foly Satchivi ne désarme pas. Malgré sa condamnation à 12 mois d’emprisonnement avec sursis, l’étudiant responsable des récents mouvements à l’Université de Lomé est plus que jamais déterminé à aller au bout de ses revendications. En conférence de presse, ce mardi 4 Juillet à Lomé, il n’a de cesse affirmé qu’il va toujours porter haut le flambeau de la lutte estudiantine.

Togo, LTDE : Foly Satchivi, plus déterminé que jamais. Exemple à suivre…

Foly Satchivi déclare qu’il ne va ni abandonner la lutte engagée, ni laisser le gouvernement museler la Ligue Togolaise des Droits des Etudiants (LTDE). « Je n’entends pas jouer à leur jeu. Nous ne sommes pas là pour servir d’appendice au pouvoir en place. Nous sommes là pour défendre les intérêts du peuple, parce que demain nos enfants vont fréquenter cette université. Et comme je le dis souvent, l’université est le moteur de développement du Togo. Aucun développement ne peut s’accomplir sans le concours de l’université », a indiqué le Président de la LTDE.

Parlant de son arrestation, Foly Satchivi affirme que les raisons sont ailleurs. « Nous n’avons pas été condamné pour un trouble à l’ordre public aggravé comme l’a dit l’autorité mais plutôt pour avoir dit plus haut ce que les autres pensent plus bas. Parce que nous avons dit qu’il est temps que les choses changent, qu’il est temps que l’université change de visage. L’Université de Lomé est classée le 256ème université d’Afrique. Cette situation est anormale », déplore-t-il.

Foly Satchivi a tout de même rassuré que son association ne va jamais trahir les étudiants, car dit-il « un combattant meurt toujours les armes à la main ».

Lors de la conférence de presse de ce jour, Foly Satchivi est également revenu sur les circonstances de son arrestation. Il a aussi parlé de ses conditions de détention.

Arrêté suite aux récents mouvements sur le campus universitaire de Lomé, le procès du Président de la LTDE, a lieu le 26 juin dernier au Tribunal de Lomé. Accusé par le Procureur de la République de trouble à l’ordre public, Foly Satchivi a été libéré mais condamné à 12 mois d’emprisonnement avec sursis.

Hélène Doubidji

Source : [04/07/2017] Togo Top News

27Avril.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.