Togo: L’opposition sursoit à ses manifestations, les raisons

526

Brigitte Adjamagbo-Johnson, la Coordinatrice de la Coalition de l’opposition

 
Mercredi 09 Mai 2018 – Les manifestions annoncées par la coalition de l’opposition togolaise les 9, 12 et 13 mai 2018 n’auront pas lieu comme initialement annoncées mais néanmoins les populations sont appelées à rester mobilisées et à être en alerte afin de répondre aux mots d’ordre des prochains jours. 

Pour la décision qui annule ces manifestations, l’opposition a dans un communiqué rendu public annoncé que « Compte tenu des dernières informations dont elle dispose, la coalition des 14 partis d’opposition estime que le maintien de ces manifestations ne permettrait pas un déroulement empreint de sérénité, de sécurité pour les manifestants et d’atteinte des objectifs visés ».
En motivant cette décision de dernière minute, le communiqué signé par la coordinatrice de la Coalition, Brigitte Adjamagbo-Johnson, a expliqué que « Notre position est très claire : nous voulons exercer le droit de manifester de manière pleine et entière, c’est-à-dire choisir quand et comment nous voulons manifester, sans qu’on ne puisse nous imposer quoi que ce soit ».
A propos de ces manifestations annulées, rappelons que le gouvernement a, un peu plus tôt, décidé d’orienter les manifestants vers le canton de Bè, un fief traditionnel de l’opposition à Lomé. Le gouvernement a justifié sa décision par le fait qu’il enregistre toujours des plaintes des riverains des voies que les manifestants empruntent au cours des marches et que par conséquent ces plaintes constituent « un risque grave de troubles à l’ordre public ». De ce fait, l’autorité a décidé de ne plus laisser les manifestants emprunter certains itinéraires dans la capitale. 
Au-delà de l’argument avancé par le gouvernement pour orienter les manifestants dans la zone de Bè, pendant que certains estiment que la décision s’entend comme une interdiction déguisée pour cause de dialogue, d’autres se demandent si la recommandation ne s’apparente-t-elle pas à une discrimination dans la capitale. 
Mensah, Lomé

– Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou [email protected] – 

Koaci.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here