Togo : L’opposition en rang pour les élections locales

50

Des leaders de l’opposition (ph)

Mardi 14 Mai 2019 – La coalition et certains partis de l’opposition au Togo Search Togo exhortent les populations à garder espoir pour la quête de l’alternance démocratique et convient les togolais qui n’ont pas pu se faire recenser dernièrement à le faire à partir du 16 mai afin de prendre part aux élections locales en vue.

Pour l’appel au recensement dans le pays, la coalition a, dans une lettre adressée au peuple togolais, écrit que « toi qui, en âge de voter, n’a pas pu te faire recenser, par respect du mot d’ordre de la C14 ou pour tout autre motif, à le faire impérativement dès l’ouverture de la période de révision électorale, le 16 mai prochain ».

Après avoir décidé de prendre part à ces élections locales, non en rang dispersé mais en un front, la coalition qui regroupe à ce jour les partis ADDI, CDPA, Les Démocrates, DSA, FDR, PSR et UDS-Togo et que coordonne Mme Brigitte Kafui Adjamagbo Johnson a fait savoir aux populations que « La C14 entend faciliter ta tâche d’électeur en présentant des listes communes comme tu l’as, toujours demandé ».

Eu égard à certaines épreuves qui ont parsemé les rangs des partis membres de la coalition, cette dernière a expliqué qu’il y a une désunion en leur sein et que cette situation inattendue a plongé le peuple dans la désespérance.

En dehors de la coalition et toujours dans l’opposition certains partis comme l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) de Jean-Pierre Fabre et Togo Search Togo Autrement de Fulbert Sassou Attisso ont lancé un appel aux populations à aller se faire inscrire sur les listes électorales.

En ce qui concerne l’ANC, en meeting le dimanche 12 mai dernier à Tsévié, Fabre a convié les potentiels électeurs à aller s’inscrire massivement lors de la prochaine révision des listes électorales.

Quant à Attisso, le leader du parti Togo Search Togo Autrement, il a lancé un appel à ses militants, sympathisants et à toutes les populations en âge de voter à aller se faire inscrire sur les listes électorales et « à se tenir prêtes à participer massivement aux prochaines élections locales en exerçant leur vigilance afin de leur assurer la transparence et l’équité ».

Pour ce qui concerne le Parti National Panafricain (PNP), dont certains de ses premiers leaders traversèrent un moment difficile, la direction de cette formation politique a annoncée ne pas vouloir participer à ces élections car le fichier électoral actuel et le recensement à venir ne seront pas conformes aux réalités sur le terrain.

Rappelons que les élections locales en vue sont prévues pour le 30 juin prochain et 1.527 conseillers municipaux seront élus. En tout et en détails, ces élections concernent 5 régions, 39 préfectures, 117 communes. Les maires à élire seront au nombre de 117, les adjoints 195 et le reste des conseillers municipaux.

Mensah, Lomé

– Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou [email protected]

Koaci.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here