Togo-Lomé désormais la capitale de l’auto moto

Un seul évènement, un seul lieu, Lomé accueille du 15 au 21 aout 2022, la toute 1ère édition du Périple du Grand Tour de Lomé. Un voyage touristique pour lequel, environ 500.000 participants issus des villes des pays de la sous-région ouest africaine sont attendus dans la capitale togolaise.

En conférence de presse ce jeudi 16 juin 2022 à Lomé, le Comité d’organisation du Grand Tour de Lomé a décliné les activités qui meubleront cette fête touristique placée sous le thème : “Résilience des pays et des communautés face à la Covid-19”.

Le président du comité de pilotage M.Youssouf Bougonou, abordant les contours de l’initiative, a indiqué qu’il s’agit de deux évènements en un. La première phase, a-t-il expliqué aux professionnels des médias, fera office « d’excursion touristique permettant la découverte du patrimoine culturel le long des parcours et corridors ».

La seconde, vient-il ajouter, est « une série de manifestations qui auront lieu dans la capitale togolaise, notamment avec l’organisation d’un: Salon automobile, exclusivement réservé aux concessionnaires automobiles et assimilés, les sociétés distributeurs de moto, les professionnels et acteurs du monde de la mobilité automobile; Festival auto moto consistant à des expositions, parades et show dans des lieux emblématiques de la capitale ».

Toujours dans le cadre de la deuxième étape de l’évènement, il est prévu des concours, championnats et épreuves auto moto; des échanges thématiques autour des sujets, notamment l’intégration sous régionale et la libre circulation des populations, les fléaux et pandémies traversant la communauté CEDEAO, la sécurité routière et bien d’autres.

Aussi, Grand Tour de Lomé marquera son périple autour de l’auto moto, «l’exposition des véhicules les plus prestigieux circulant dans la sous région, que ce soit des voitures de collection, des voitures de sports, des voitures de luxe, des motos, des camions…».

Il faut préciser que l’évènement s’inscrit dans le contexte de la réouverture des frontières terrestres induit par l’allègement des restrictions sanitaires liées à la pandémie de la COVID 19.

Un défi à la fois colossal et impressionnant pour le Grand Tour de Lomé selon le ministre de la Culture et du Tourisme, Kossi Gbényo Lamadokou et de son collègue des Transports Routiers, Aériens et Ferroviaires et son collègue en charge de MM. Affoh Atcha-Dedji qui ont salué l’audace du Comité d’organisation lors de la conférence de presse.

Notons que le site www.legrandtour.africa est disposé pour renseigner les potentiels candidats à propos des conditions s’inscription au Grand Tour de Lomé.

Source : icilome.com