Togo-Litige foncier à Tokplakopé : Le point d’un prophète

Ce qui s’est passé mi-juin à Tokplakopé, dans la préfecture de Zio, avec l’expulsion de plusieurs centaines d’habitants sur ”leurs” terres, fait suite à une décision de justice, revendique celui qui se fait appeler le prophète Maglomada.

15 juin 2021, dans le village de Tokplakopé, situé à Gapé, dans la préfecture de Zio. Au moins 500 personnes ont été expulsées des terres qu’elles occupent depuis plusieurs dizaines d’années. Un émissaire du gouvernement est allé à leur chevet, s’enquérir de ce qui s’est passé.

Le nommé Messan Zadji, mandataire de la collectivité Aké, revendique ces terres. Il est soutenu par Yao Tengue, alias prophète Maglomada. Ce dernier préside la Commission de réflexion pour le dialogue et la réflexion (CRDR). Selon lui, cette expulsion s’est faite dans les règles de l’art, conséquence d’une décision de justice, insiste-t-il.

« On ne construit pas un pays sur le mensonge. Pour se prononcer sur cette affaire, la CRDR est allée mener une enquête sur le terrain. Cette expulsion faite par la gendarmerie, des habitants qui ne sont pas sur leur terre, n’a pas été faite ex nihilo. C’est sur la base d’une décision de justice », s’époumone-t-il, ajoutant que « Force doit rester à la loi », regrettant également que le gouvernement ait dépêché un émissaire à Tokplakopé, tout en pointant du doigt également la couverture médiatique supposé baisée de cette affaire selon lui.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.