Togo- L’histoire de la ville d’Aného est liée aux eaux

En octobre prochain aura lieu le Festival international d’histoire d’Aného (FIHA). L’initiative est portée par la Fondation Aquereburu & Partners en concertation avec la commune des Lacs 1.

La Fondation Aquereburu & Partners, en collaboration avec la commune des Lacs 1, organisera du 6 au 9 octobre 2022 le FIHA, une rencontre d’activités culturelles et artistiques dans le but de promouvoir le patrimoine histoire et touristique d’Aného, une ville située à 50 km de la capitale, Lomé.

Me Alexis Aquereburu, avec sa double casquette de président du Festival et maire de la commune des Lacs 1 donne ici les détails de cet évènement. « L’objectif est de faire l’histoire, la nôtre, faisant partie intégrante de l’histoire africaine. Le pari étant de faire de la Ville d’Aného, autrefois appelée et connue sous le nom de ‘’Petit-Popo’’ qui est le chef-lieu de la Préfecture des Lacs située dans la région maritime, un lieu de rendez-vous pour tous, qu’ils soient historiens, chercheurs, journalistes, étudiants, amoureux de la littérature voire de la culture ».

Les travaux du FIHA se déroulera autour du thème « Les Eaux » et mobilisera historiens, géographes, journalistes, écrivains, chercheurs, philosophes, artistes, gastronomes et intellectuels.

Un colloque est annoncé à l’ouverture du Festival, destiné à planter le décor de l’évènement. « L’histoire de la ville et les eaux sont intimement liées. Les eaux font l’histoire de la cité tricentenaire d’Aného. C’est l’occasion d’offrir le meilleur de la ville et de la région aux touristes de passage et aux curieux », explique l’historien Essohanam Batchana, le vice-président du colloque scientifique international.

Source : icilome.com