Togo : l’essentiel à retenir du Conseil des Ministres de ce 12 Novembre 2021

Publicités

Le Conseil des Ministres s’est réuni le vendredi 12 novembre 2021, sous la présidence du chef de l’Etat, Faure Gnassingbé. Les travaux ont suivi quatre (4) principales lignes directrices.

Lire aussi : Echos du Conseil des Ministres : Faure Gnassingbé se penche sur la situation des enseignants

Alors que le Président de la République en avait énoncé les points principaux en ouverture de session, le Conseil des Ministres s’est penché effectivement sur :

Publicités

  • L’examen et l’adoption de l’avant-projet de loi de finances, exercice 2022 dont le budget de l’État est projeté à 1.760 milliards de francs CFA en ressources et charges contre 1.521,3 milliards de francs CFA dans la loi de finances 2021, soit une hausse de 15,7% ;
  • La communication sur la situation dans le sous-secteur des enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat avec en toile de fond la volonté affichée par le gouvernement de poursuivre les concertations avec tous les acteurs du système éducatif afin de préserver les acquis et atteindre les ambitions de la feuille de route gouvernementale ;
  • La communication portant sur les données épidémiologiques et vaccinales de la pandémie à la Covid-19 au Togo ;
  • La communication relative au chronogramme des activités et à la réduction des délais de passation des marchés publics pour la réalisation des projets en matière de désenclavement et des pistes rurales.

Lire aussi : Togo : deux enseignants radiés de l’ENA pour faute grave

Pour rappel, le sous-secteur de l’enseignement primaire a retenu l’attention particulière du Conseil ministériel étant donné la querelle intestine qui y règne et qui oppose les autorités, en particulier le ministre Kokoroko, et les syndicats des enseignants.

Publicités

Publicités


Publicités


Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.