Togo – Les « vraies » revendications des enseignants du supérieur

Les enseignants du supérieur membres du Syndicat de l’Enseignement Supérieur du Togo (SEST) ne décolèrent pas. Ils n’ont pas du tout apprécié le fait qu’on a rendu publique leur grille salariale. En Assemblée Générale vendredi sur le campus de Lomé, ils ont manifesté leur mécontentement. Pour eux, la publication de cette grille n’est qu’une manœuvre de leur « collègue » Dodzi Kokoroko pour détourner l’attention de l’opinion sur le « vrai problème ».

En réalité, les enseignants du supérieur ne demandent pas une augmentation de salaire. Hier vendredi, c’était sous les arbres, derrière l’amphi 600, que ces enseignants chercheurs, doyens de facultés, professeurs et professeurs titulaires ont tenu leur meeting. Leur demande d’organiser cette Assemblée Générale dans l’enceinte de l’amphi 600 leur a été refusée. Ils n’ont trouvé mieux que de rester debout sous les arbres pour peaufiner leur « plan d’attaque pour rétablir la vérité ». Il était question de trouver des « stratégies pour la riposte », c’est-à-dire proposer des pistes de solutions pour contrer la « campagne de dénigrement » lancée à leur encontre par leur « collègue » Prof. Dodzi Kokoroko, président de l’Université de Lomé.

A en croire ces universitaires, contrairement à ce que Dodzi Kokoroko vo-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.