Togo : les observateurs internationaux briefés sur leur rôle pour une élection impartiale


En prélude à l’élection présidentielle du 22 février 2020, le ministre des affaires étrangères, de l’intégration africaine et des Togolais de l’extérieur, Professeur Robert Dussey, a reçu le mercredi 19 février 2020, les observateurs internationaux, ainsi que le corps diplomatique en vue de les informer sur les dispositions prises pour le bon déroulement dudit scrutin. Un scrutin à deux tours ouvert pour la première fois aux Togolais de la diaspora et qui voit la participation de sept candidats parmi lesquels le président sortant.

Selon Robert Dussey, la présence des observateurs revêt un double sens, « d’abord la volonté de transparence du gouvernement » et ensuite « le désir d’accompagnement du processus en tant qu’observateurs de l’expérience démocratique du Togo ». Aussi leur regard d’acteurs étrangers donnera-t-il « une appréhension holistique de tout le processus. Leur impartialité, enfin, apportera un point de vue lointain des yeux de l’humanité », a précisé le ministre.

Professeur Dussey a fait appel au professionnalisme, ainsi qu’à l’éthique, à la conviction et à l’éthique de la responsabilité tout en respectant le mandat qui leur est assigné afin d’éviter la surgescence de toute logique partisane. Puisque cette nouvelle échéance électorale constituera pour les institutions togolaises une réaffirmation de la flamme démocratique.

Le ministre des affaires étrangères avait à ses côtés les représentants du ministère de la sécurité et de la protection civile, du ministère de l’administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités Locales, ainsi que le commandant de la Force Sécurité Élection Présidentielle (FOSEP).

La séance a pris fin après le rituel des questions et réponses auquel se sont prêtés les officiels togolais et leurs invités. Rappelons que pour cette année la mission des observateurs de l’Union africaine est conduite par l’ex-président malgache Hery Rajaonarimampianina. Celle des observateurs de la CEDEAO est conduite par Ernest Bai Koroma, ancien président de la Sierra Leone. Au total, 280 observateurs internationaux ont reçu à ce jour leur accréditation pour l’observation électorale.

Source : l-frii.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.