Togo-Les nouvelles dispositions dans la charte des partis politiques vues par Dr Christian Spieker

Au lendemain de la loi nouvelle portant sur la réforme de la charte des partis politiques, les esprits mesquins et sournois, détracteurs des binationaux, s´empressent pour lui donner dans leurs journaux légers et bidons, qu´ils publient, le sens qu´elle n´a pas alors qu´il n´est nulle part écrit dans cette loi nouvelle sur la charte des partis politiques que les Togolais binationaux ne peuvent pas créer un parti politique ou le diriger. En tant que journalistes, ne vous ridiculisez pas en écrivant n´importe quoi dans vos journaux même si vous êtes proches du régime.

C´est un juriste qui parle. L´ínterprétation d´une loi ne s´improvise pas. Dans tous les cas, que ce soit dans un sens ou dans l´autre, ce régime crée des lois très dangereuses pour l´unité.

Respectez l´esprit et la lettre du texte. Où avez-vous vu dans cette loi que c´est écrit que les binationaux ne pourront plus créer ni diriger un parti politique ? Donc en tant que journalistes, ne rajoutez pas ce que le texte de loi ne contient pas. Cherchez l´Unité des Togolais et des Togolaises et non leur Division. Quant au législateur togolais, je lui dis ceci : Les hommes et les femmes passent, quelle que soit la durée de vie de chacun et de chacune mais le Togo, lui, reste. Pensez au Togo seul en faisant de bonnes lois qui perdurent pour les générations futures et non en pensant à une catégorie d´individus. Faites des lois qui construisent et non celles qui détruisent le Togo et nous divisent. Vous êtes des mandataires pour gérer le Togo et non des propriétaires du pays. Vous avez des comptes à rendre aux mandants qui sont le Peuple. Seul l´avenir de ce pays doit vous préoccuper si vous êtes à l´Assemblée nationale pour faire des lois et non celui d´un seul individu ou de catégorie d´individus sinon vous bloquez à jamais le développement de ce pays. Vous le conduisez à l´abîme. Les Togolais de l´étranger ne sont pas vos ennemis. Chacun de vous a un parent qui est à l´étranger et il a sa raison d´y être.

Un Togolais né de mère togolaise et de père togolais, donc Togolais de naissance, ne l´est-il plus parce qu´il est naturalisé et devient binational? La naturalisation efface-t-elle l´origine d´un individu? Voilà le sens hasardeux que les journaux privés bidons, souvent proches du pouvoir, donnent à cette loi. La naturalisation ne change pas l´origine d´une personne.

Il faut d´abord rappeler ce constat réel au Togo que le rôle qui est souvent assigné aux compatriotes de la diaspora par le régime en place lui-même, est seulement d´envoyer de l´argent au pays ou venir créer des entreprises mais pas de s´immiscer en politique comme si les Togolais de l´intérieur sont plus togolais que leurs compatriotes de l´extérieur ou plus intelligents que ceux qui vivent en Europe, aux USA et autres… Disons plutôt que cette peur, cette haine, cette envie, cette méchanceté envers la diaspora ne devraient même pas avoir la raison d´être. Nous sommes tous des frères d´un même pays et chacun de nous doit apporter sa petite pierre pour contribuer à la construction de notre édifice commun, le Togo. Mais le constat très amer est que les Togolais de la diaspora sont mal vus par le régime en place et même par certains des opposants en place comme si leurs compatriotes de la diaspora qui rentrent au pays ou en politique viennent pour prendre leur place et pour cela, font tout pour les écarter de la gestion des affaires publiques de notre pays. Seul l´argent de la diaspora intéresse les gens au Togo. Ça s´arrête là. On n´aime jamais les voir devenir hommes politiques. Mais devenir homme politique ou pas, c´est la décision personnelle d´un individu. Le destin d´un homme politique ne dépendra jamais d´une autre personne.

Alors que, si quelqu´un vit à l´étranger, la logique voudrait qu´il ramène des idées positives qu´il a acquises là pour contribuer au développement de son pays d´origine, pourquoi ce n´est toujours pas le cas au Togo? On n´aime pas les Togolais de la diaspora. On s´intéresse seulement à leur portemonnaie.

Mes chers amis et compatriotes de la diaspora, n´envoyez plus de l´argent au Togo. Que cela se limite seulement à vos enfants et à vos femmes qui sont encore au pays. Pour le reste de vos proches ou amis qui ne rentrent pas dans cette catégorie de personnes (femmes et enfants), fermez-leur le robinet. On vous traite comme des Togolais de la seconde zone. Alors, gardez aussi votre argent en poche pour faire autres choses où vous résidez plutôt que de l´envoyer au pays où le régime Gnassingbé vous traite comme des citrons à presser pour retirer le jus et après le jus retiré, on vous jette.

Personnellement, je n´ai ni lu ni vu le texte intégral de la loi nouvelle mais des sources concordantes, il ressort de cette loi qu´il faut être désormais togolais d´origine pour pouvoir être membre fondateur d´un parti politique ou le diriger. Alors, pourquoi dans les journaux privés, on rajoute ce que le législateur n´en a pas fait dans le texte avec des interprétations hasardeuses et malsaines en disant que les binationaux ne pourront plus créer ni diriger un parti politique? Où a-t-on parlé de binationaux dans le texte?

Alors, ceux qui se plaisent à l´interpréter à tort et à travers et lui donner le sens qu´il n´en a pas pour faire croire que ce texte écarte les Togolais de la diaspora de la politique au Togo, je leur demande de cesser ce jeu malsain, diviseur de la société et contraire à la cohésion sociale.

Quand la loi dit qu´il faut être désomais Togolais d´origine pour pouvoir créer un parti politique ou le diriger, en quoi ça concerne les Togolais binationaux? Le texte est clair et limpide. Le législateur a parlé de Togolais d´origine mais en quoi ça concerne les Togolais binationaux? Les Togolais binationaux ne sont-ils pas des Togolais d´origine avant d´être naturalisés pour avoir la double nationalité? Ne donnez pas au texte de loi le sens que le législateur ne lui a pas donné. Le législateur n´a pas écarté les Togolais ayant la double nationalité mais il dit tout simplement d´être togolais d´origine pour être fondateur du parti politique.

Ne faites pas dire au législateur dans vos journaux légers et bidons, ce qu´il n´a pas dit

À mon avis, seuls les étrangers qui sont naturalisés togolais mais d´origine étrangère et qui vivent au Togo sont concernés par cette loi.

Pour cette loi nouvelle, il faut que cela soit clair pour tout le monde. Le législateur n´a écrit nulle part que les binationaux ne peuvent pas créer un parti politique ou le diriger. Un Togolais qui a acquis une autre nationalité par naturalisation demeure Togolais d´origine et cette origine ne se perd jamais, sauf s´il a rejeté sa nationalité d´origine, ce qui n´est pas le cas pour tout le monde. Celui qui est né togolais le demeure pour toujours. Son origine est le Togo et il peut faire tout ce que son compatriote qui est au pays aussi peut faire. La naturalisation n´efface pas l´origine d´une personne.

Ceux qui aiment jouer sur l´origine ou le nom étranger des hommes politiques, je dois leur rappeler que ce que les noms Sylvanus Olympio et Nicolas Grunitzky (qui sont tous des noms étrangers) ont fait pour le Togo, (même si je n´aime pas trop le second, en raison de sa proximité avec la France), ceux qui sont devenus présidents après eux et qui portent les noms togolais n´ont pas fait autant pour notre pays. Donc, ce n´est ni le nom qui dirige un pays ni la durée au pouvoir qui compte mais ce qu´on a fait pour le pays pendant son passage au pouvoir, peu importe qu´on porte un nom étranger ou togolais ou qu´on a fait deux ou trois ans au pouvoir.

En tout cas, personne n´est plus togolais que moi. Ma mère est togolaise d´origine. Mon père est togolais d´origine. Je suis né togolais. En plus, je n´ai pas rejeté ma nationalité togolaise et je ne le ferai jamais. Donc étant togolais d´origine, je peux valablement créer un parti politique et le diriger aussi. Ceux qui ne connaissent rien sur l´Allemagne ni sur ses lois mais seulement dans leur imagination n´ont qu´à se taire et fermer leur bouche. Si certains ont encore de doute, qu´ils soient rassurés sur ma capacité et mon éligibilité à faire la politique au Togo et à diriger mon pays un jour par la voie démocratique et je le dirigerai aussi à coup sûr avec comme priorité l´Unité de notre Société. Aucune loi humaine ne me barrera la route. Seul Dieu peut le faire.

En tant que Togolais d´origine et patriote, j´ai trois objectifs en politique pour ce pays : notre Unité d´abord, ensuite l´Édification de notre pays et enfin la réclamation du Togo britannique pour aboutir à la Réunification du Togo. Voilà mes rêves pour le Togo.Alors, faites des lois pour encourager ces rêves et les soutenir et non pour les décourager.

Unité de la Société pour l´Édification et la Réunification du Togo

UNSER Land en création

Dr. Christian Spieker

Source : icilome.com