Togo-Les nouveaux tarifs douaniers à l’aéroport de Lomé font grincer des dents

L’Office togolais des recettes (OTR) publie un guide dans lequel sont mentionnés les droits et devoirs des voyageurs. Désormais des taxes sont appliquées même sur les effets personnels…

Dans ce livret, rédigé dans le cadre de sa mission de mobilisation des droits et taxes de douanes, l’OTR fixe “des seuils de franchises douanières des marchandises aux frontières aériennes” pour, explique-t-il, “permettre aux voyages de connaître les droits dont ils bénéficies et les obligations qui leurs incombent”.

Désormais, les marchandises doivent être déclarées en détail, leurs propriétaires sont appelés à payer les droits et taxes dus. Et les voyageurs sont exhortés à “se conformer aux dispositions relatives aux seuils de franchises douanières afin de permettre la célérité lors des formalités douanières”.

Ces nouvelles mesures introduites à l’aéroport international de Lomé passent mal, surtout au sein de la diaspora togolaise.

Togolais basé aux Etats-Unis, Docteur Albert Kate déplore ces nouvelles impositions. “Les Togolais de la diaspora sont choqués par les tarifs douaniers à l’aéroport de Lomé sur les effets personnels des voyageurs”, priant “les autorités (à…) être sensibles aux cris et doléances de notre illustre diaspora qui mérite encouragements”. Cet appel sera-t-il entendu ?

Source : icilome.com