Togo-Les manifestations populaires vont reprendre à partir de mi-octobre

A partir de mi-octobre, les rues de Lomé seront bondées de manifestants réclamant que le gouvernement trouve des solutions rapides à la vie chère d’une part et soutenir le président de la Cour suprême d’autre part.

L’initiative est portée par les Femmes Pyramide. Elles préparent une manifestation populaire contre la vie chère à travers. Elle aura lieu du 12 au 17 octobre 2021, soit une semaine, pour déplorer le « manque de sensibilité des autorités togolaises à la souffrance des Togolais ».

Elles entendent, à travers cette occasion, tenter d’obliger le gouvernement à supprimer les dernières augmentations des prix de l’essence, des péages et l’électricité et demander une augmentation à 50 000 F CFA du SMIG, entre autres.

Après les Femmes Pyramide, ce sera le tour du Front citoyen Togo Debout d’appeler à une mobilisation à partir du 23 octobre prochain. Elle est destinée à soutenir Abdoulaye Yaya, le président de la Cour suprême, dans sa lutte contre la corruption.

« Le mouvement, à travers cette rencontre avec les populations de Lomé et de ses environs, veut informer et sensibiliser sur les derniers développements de l’actualité sociopolitique du Togo », explique le Front citoyen Togo Debout.

Le président du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) a fait plusieurs sorties récemment dénoncer les juges véreux, corrompus. « Le juge qui est gourmand et cupide n’a pas sa place dans la magistrature… Les juges font du business et rackettent les citoyens… S’il en est ainsi, le juge participe à l’insécurité judiciaire au Togo », accuse-t-il.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.