Togo: les leaders de l’opposition sont de retour du Ghana

L’opposition togolaise se prépare de nouveau à descendre dans la rue ce samedi 30 décembre comme elle le fait depuis quatre mois. Malgré la violente répression de jeudi dernier, qui a fait 12 blessés et une quinzaine de personnes interpellées, la coalition des 14 partis attend du monde dans la rue, car les trois leaders vont rendre compte de leur mission d’Accra.

Les trois leaders, Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson, Tikpi Salifou Atchadam, et Jean-Pierre Fabre sont rentrés d’Accra vendredi soir très réconfortés. « Nous avons rencontré le président du Ghana Nana-Akufo Addo », a déclaré Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson. La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest est consciente de la délicatesse de la situation togolaise et n’entend pas se rendre complice si elle dégénère. La primeur des informations de la mission sera révélée à la population qui nous a envoyés à Accra. Nous dirons tout au meeting samedi ».

Les Togolais sauront ce qu’ont décidé les chefs d’Etat de la Cedeao sur la médiation dans la crise togolaise samedi donc.

Depuis quatre mois, le Togo vit au rythme des manifestations qui sont loin de s’arrêter, avec des morts et des blessés, tant chaque parti campe sur sa position. La question du médiateur, dans le dialogue annoncé, est ainsi le dernier point d’achoppement entre le gouvernement et l’opposition. Le retour d’Accra des trois responsables de la coalition va révéler des choses et, peut-être, faire bouger les lignes.

Source : www.cameroonweb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.