Togo : « Les jeunes doivent changer de mentalité et investir pour leur futur sans attendre le gouvernement », Marie-Reine Bassaley, JFL 2019


L’avenir des jeunes intéresse la communauté des Jeunes Femmes Leaders (JFL) 2019. À cet effet, elle a organisé ce samedi 1er février 2020 une conférence à leur endroit en vue de discuter de la dimension spirituelle de la réussite entrepreneuriale.

Plusieurs jeunes des lycées et universités se sont mobilisés pour cette cause noble de leadership. Comme l’a si bien souligné la JFL 2019 Madame Marie-Reine Bassaley, l’objectif global visé est d’amener les jeunes à changer de mentalité et à investir pour leur futur, sans attendre le gouvernement.

« Même s’il n’y a personne derrière, en tant que jeunes, nous devons nous dire que c’est nous qui allons prendre la relève de demain et donc il faut poser les pas, oser et agir. Et là, le gouvernement saura qu’il existe une jeunesse active qui mérite d’être accompagnée. L’axe 3 du PND promu par le président de la République, vise l’autonomisation de la femme et donc il faut comprendre qu’en tant que femme, on peut impacter positivement », a confié Marie-Reine Bassaley

« La dimension spirituelle de la réussite entrepreneuriale » est le thème général autour duquel panélistes de choix présents à la rencontre ont articulé leurs diverses communications.

M. Bessan Edem Komlan, entrepreneur, a, dans un échange interactif et en prenant pour référence une histoire biblique (2 Rois 2,1-23), expliqué que le thème devait être compris comme étant la dimension intellectuelle de la réussite du dessein et des affaires.

Loin de vouloir parler de spiritualité au sens propre du mot, le terme « spirituelle » renvoyait juste à la dimension mentale, à l’état d’esprit qui conditionne le succès de toute entreprise, entreprise pas seulement comme business, mais aussi comme projet personnel (plan de vie, de carrière…).

Richesse, Pauvreté, Maladie sont d’abord des concepts dans la tête et c’est en formatant ces logiciels négatifs qu’on atteint sûrement l’état de succès tant recherché.

Il a aussi ajouté que c’est en considérant les problèmes comme des défis qu’on arrive à les solutionner. Dieu n’est donc pas forcément à l’origine de nos maux, mais notre conception des choses.

Le représentant du ministre de l’agriculture a exhorté l’assistance à s’approprier la vision du chef de l’État qui est celle d’avoir « des jeunes engagés et déterminés à aller de l’avant », sans omettre de l’encourager à s’investir dans le secteur agricole qui a une grande importance dans la vie de tout un chacun, surtout sur le plan économique.

Notons qu’au cours de la rencontre, les panélistes ont d’abord expliqué aux jeunes les rapports existant entre le leader et la formation scolaire, et ensuite, entre le leader et le plan de réussite annuel.

Source : l-frii.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.