Togo : les grands sujets du 1er Conseil des ministres de l’année 2020

Faure Gnassingbé a présidé ce jeudi 5 mars le premier Conseil des ministres de l’année 2020. Et ce, 48 heures après la confirmation de sa réélection à l’issue de la présidentielle 2020.

Plusieurs sujets ont été abordés par l’Exécutif togolais lors de cette réunion hebdomadaire. « A l’entame des travaux, le Premier ministre a présenté au Chef de l’Etat, les admirations du Gouvernement suite à sa brillante réélection lors du scrutin présidentiel du 22 février 2020 dont les résultats définitifs sont proclamés par la Cour constitutionnelle le mardi 3 mars 2020 », nous apprend le communiqué officiel ayant sanctionné les travaux.

Au cours des travaux, le Conseil a examiné deux (2) projets de loi ; un (1) projet de décret ; écouté trois (3) communications ; et abordé des divers.

Le premier projet de loi  étudié en première lecture par le Conseil des ministres porte sur la loi d’orientation agricole.

Le deuxième projet de loi adopté par le Conseil des ministres est relatif à l’identification biométrique des personnes physiques au Togo.

L’unique décret adopté par le Conseil des ministres fixe le régime financier des collectivités territoriales.

La première communication écoutée par le Conseil des ministres est présentée par le ministre chargé du développement du secteur privé. Elle est  relative à la première édition de la semaine du secteur privé.

La deuxième communication relative au renforcement en ressources humaines du secteur de la santé a été présentée par le ministre de la santé et de l’hygiène publique.

La troisième communication écoutée par le Conseil des ministres est relative à l’état d’avancement de la réforme de gestion des hôpitaux.

Au titre des divers, le ministre de la santé et de l’hygiène publique a fait le point au conseil des ministres sur les mesures prises par le Togo en vue de faire face à une éventuelle extension de la maladie du coronavirus. Il relève que le pays s’est conformé aux recommandations de l’OMS en la matière et a installé des dispositifs de surveillance dans les aéroports, au port et aux divers postes de contrôle des frontières.

Source : l-frii.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.