Togo : Les fourvoiements de Kodjona Kadanga 10 novembre 2018

2590

Togo : Les fourvoiements de Kodjona Kadanga                                                                             10 novembre 2018
Kodjona Kadanga

Par Marcelle Apévi, togo-online.co.uk

La messe est dite et les jours du sieur Kodjona Kadanga à la CENI, Commission Électorale Nationale Indépendante sont comptés.

Avec la nomination de Francis Pédro Amouzou, cinquième représentant au rang des partis parlementaires à la CENI, la page de l’UFC n’est pas la seule tournée. Il y a aussi celle du très zélé Professeur Kodjona Kadanga. Si l’UFC a évité la grande honte, en acceptant son sort, Kodjona Kadanga quant à lui, résiste au temps et joue au trouble fête et à la diversion.

Ce 10 novembre, alors qu’on s’attend que l’homme démissionne, surtout qu’il est question de confier la présidence de l’institution à une personnalité étrangère neutre, Kodjona Kadanga publie une note dans laquelle il dit inviter les candidats qui n’ont pas leur nom sur le frauduleux fichier électoral, à déposer leur dossier de candidature qui pourrait être compléter à l’échéance du 19 novembre 2018 à 17h.

Ce communiqué provocateur expose de plus la position partisane de cet homme en mission pour organiser des élections frauduleuses. Heureusement que la coalition des 14 partis politiques de l’opposition reste engagée pour l’intérêt du peuple Togolais.

Au lieu de jouer au trouble fête, le sieur Kodjona Kadanga ferait mieux de se sauver la face en démissionnant.

Avec la nouvelle configuration de la CENI, il revient conformément à la loi aux membres de se réunir pour élire un bureau, élaborer leur chronogramme et budget de fonctionnement.

C’est dont par l’usure et la honte que Kodjona Kadanga opère au profit du RPT/UNIR.

Lire le communiqué de la CENI

Togo : Les fourvoiements de Kodjona Kadanga

Togo-Online.co.uk

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here