Togo : Législatives, listes électorales provisoires après détection de 38.308 enregistrements multiples

1415

De potentiels électeurs lors du recensement

Vendredi 30 Novembre 2018 – La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) au Togo Search Togo affiche dès ce vendredi les listes électorales Search listes électorales provisoires dans les Centres de Recensement et de Votes (CRV) du pays afin de permettre aux citoyens qui se sont inscrits à vérifier leurs noms mais aussi à signaler les cas de d’électeurs indûment inscrits ou indûment radiés.

A cet effet, Prof. Kodjona Kadanga, le président de la CENI Search CENI a invité les citoyens à consulter les listes électorales Search listes électorales provisoires ce samedi dans le but d’aider l’institution indépendante en charge de l’organisation des élections à amélioration le fichier électoral.

Avant cette phase d’affichage des listes électorales Search listes électorales provisoires, la CENI Search CENI avait procédé à la centralisation de toutes les données du recensement électoral.

Selon Mwanza Kalambayi Dichma, le directeur du projet Zetes, l’opération a permis de détecter des multiples inscriptions grâce aux informations d’état civil, des photos, et des empreintes digitales. Les travaux ont permis de supprimer 38.308 enregistrement multiples et 33.825 inscrits qui sont mineurs après le 18 novembre 2018, date de fin du recensement.

En ce qui concerne la régularité du fichier électoral, la CENI Search CENI a annoncé que les électeurs peuvent signaler tout cas de décès, en vue de la radiation des électeurs décédés en apportant les preuves requises (déclaration de décès, autorisation d’inhumer, témoignage de proches parents, faire-part).

En tout et d’après des chiffres communiqué par la CENI, l’opération a porté sur 3 millions d’électeurs enrôlés dans les deux zones du 1er au 25 octobre et 210 000 plus le délai donne lors de la phase de prorogation exceptionnelle.

Ajoutons que la décision de la coalition de l’opposition de boycotter les élections législatives annoncées pour le 20 décembre, rend un peu complexe les préparatifs électoraux qui semblent se dérouler d’une façon unilatérale. L’opposition exige des réformes constitutionnelles institutionnelles, la révision du cadre électoral et l’arrêt du processus électoral pour de meilleurs préparatifs entre les parties.

Mensah, Lomé

– Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou [email protected]

Koaci.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here