Togo: le rôle des élections régionales sur la décentralisation

Les togolais font depuis un moment l’expérience de élections. Après les communales il y a bientôt 18 mois, les autorités togolaises annoncent pour l’année prochaine, la tenue des élections régionales. C’est la résultante de la nouvelle Loi sur la décentralisation et les libertés locales, adoptée le 25 juin 2019.

Lire aussi:La décentralisation en marche au Togo: entre Saupoudrage et Folklore

Le processus de décentralisation est rentré dans sa phase opérationnelle depuis Juillet 2019 avec les élections communales. Plus d’un an après, les choses se précisent davantage. Le Togo s’apprête donc à franchir une nouvelle étape du processus de la décentralisation.

Les 05 régions du Togo étant devenues des collectivités territoriales au même titre que les communes, et désormais définies comme des « personnes morales de droit public dotées de l’autonomie financière », il est annoncé pour une 1ère fois, les élections communales.

Selon l’expert en décentralisation Pascal Edoh Agbové, «Ces élections rendent effective et complètent la décentralisation ». Tout comme les municipales permettront aux populations de choisir des conseillers régionaux, qui constitueront les différents organes des régions. Ils travailleront tout comme les conseillers municipaux dans les mêmes domaines de compétences mais selon le niveau des compétences dévolues à la région en tant que collectivité territoriale.

Selon les textes, ces élections sont ouvertes à tous sauf aux conseillers municipaux à moins que ceux-ci démissionnent de leurs postes au préalable.

Déjà, une rencontre s’est annoncée hier lundi 14 décembre 2020, entre le ministre de l’administration territoriale et les leaders des formations politiques, afin d’évoquer le sujet.

Mais déjà par rapport à la date de ces élections, des experts pensent que les autorités doivent voir les réalités sur le terrain afin de faire une décentralisation inclusive. « Le gouvernement est libre de choisir la date de ces élections. Ces élections régionales sont légales selon les textes de la décentralisation. Mais il faut savoir que non seulement ces élections nécessitent beaucoup de moyens », a indiqué Pascal AGBOVE avant d’ajouter que « nous venons de sortir d’une étape, celle des communales avec tout ce qu’il entraîne. Donc il important de voir la réalité avec le terrain et de situer un délai raisonnable pour ces élections ».

Lire aussi:Togo: mélange de torchons et serviettes dans la décentralisation

Maintenant que les discussions ont commencé, l’on attend de voir ce que sera la suite. Mais il est important de rappeler que les élections communales n’ont pas encore finit de montrer les ratés. Les élus locaux jusque-là ont de la peine à savoir la mission qui est la leur soit parce que ceux-ci ne maîtrisent pas ce qu’ils sont venus faire ou carrément c’est le pouvoir central qui ne délègue pas la totalité des pouvoirs.

La décentralisation est une école et il est important de ne pas bâcler les étapes.

Richard Aziague

Source : L’Indépendant Express

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.