Togo-Le regard du consultant Kokou Ekouagou sur l’«Expo 50» de l’artiste Pascal Asu Ahouissou

« Expo 50 ». C’est le nom que l’artiste plasticien donne à son exposition marquant les noces de perle de sa carrière et en même célébrant les relations bilatérales entre les Etats-Unis et le Togo. Sous l’œil vigilant d’un consultant.

Si les choses proprement dites ne commenceront que le samedi 2 avril prochain, une conférence de presse a été animée ce samedi à la résidence Pascal Asu Ahouissou à Yokoé, dans la commune de Sagbado. Au cours de laquelle Kokou Ekouagou, artiste plasticien, consultant et manager culturel a relevé l’importance de cet évènement.

« Aujourd’hui, nous allons ouvrir ensemble une nouvelle porte dans le chantier de coopération artistique et culturelle. Cet enjeu est si important en ce sens que la rencontre vivante avec l’art, avec l’autre est d’abord un enjeu démocratique », a-t-il d’abord déclaré, avant de mettre en exergue le volet artistique du projet.

En effet, annonce-t-il, « Nous allons mettre l’accent sur la formation des jeunes. Cela concerne donc notre capacité à donner à tous les jeunes, pas seulement à ceux des grandes villes et des quartiers favorisés, la possibilité de bénéficier de l’ouverture que constitue le contact avec une œuvre, dans un cinéma, un théâtre, une salle d’exposition et autres. Ce contact doit offrir de véritables occasions d’accès à l’art et à la culture » avec la précision que la commune du Golfe 7 accepte soutenir la formation des jeunes en arts plastiques qui se déroulera dans son ressort territorial.

En plus de la formation (en conte, théâtre, jeu d’acteurs, scénographie, mise en scène, audiovisuel, entre autres), il est prévu des spectacles plusieurs centres culturels de ladite commune afin, insiste M. Ekouagou, « faire ressortir tous les travaux qui ont été faits au moment de la formation ».

«Après Expo 50, il y aura une exposition collective qui va regrouper les artistes du Togo et si possible, s’il y a les moyens, des artistes des États-Unis qui viendront exposer le 04 juillet prochain, jour de la fête de l’indépendance des États-Unis d’Amérique à la résidence Pascal Asu Ahouissou », a ajouté le consultant, soulignant que l’objectif visé est de parvenir à un brassage culturel entre les deux communautés, américaine et togolaise, de sorte à renforcer la coopération entre les deux pays. Une manière pour M. Ahouissou de dire merci au pays de l’Oncle Sam qui l’a adopté.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.