Togo-Le PPT condamne la suspension du journal ”The Guardian”

Le patronat de la presse togolaise (PPT) dénonce la suspension de l’hebdomadaire ”The Guardian”, fustigeant une “décision inique” prise par la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC).

Le PPT ne comprend pas pourquoi la parution appartenant au confrère Ambroise Kpondzo a été suspendue et lui-même sanctionnée. Il s’agit là, selon le patronat, “d’une décision inique prise avec autant de légèretés dans un pays où aucune loi n’a, pour l’instant, rendu obligatoire la vaccination”.

En effet, ’The Guardian », une parution hebdomadaire est suspendue, pour une durée de quatre mois, par la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC) à cause des articles sur le pass sanitaire.

Le journal ne paraîtra plus, du moins durant les quatre prochains mois. Ambroise Kpondzo, le Directeur de publication aussi n’est pas épargné. Sa carte de presse lui est retirée pour une durée égale à la première sanction.

La HACC reproche au Directeur de publication d’avoir publié des articles qui portent sur de fausses informations concernant le pass sanitaire. Sont pointés du doigt la parution N°0126 du 23 septembre 2021 dans laquelle un article est intitulé : « Vaccination forcée avec chars et fusils d’assaut au Togo : le régime en course pour le prix Nobel de la paix » et le N°127 du 30 septembre 2021 dont l’éditorial est « Ma colère », entre autres.

Le régulateur dit avoir fait ses propres enquêtes et constater que lesdites informations sont fausses. Il a invité Ambroise Kpondzo pour explication. Deux fois de suite, il n’a pas pu répondre parce qu’il ne s’est pas fait vacciner, donc ne disposant pas du pass sanitaire pour entrer à la HAAC.

Conséquence : la suspension de parution durant les quatre prochains. En plus du retrait pour la même période de la carte de presse du directeur de publication. Ce dernier appelle, dans un communiqué, « à la vigilance de la CNDH, de l’opinion nationale et internationale, et à rester aux côtés des premiers responsables du journal et toute la rédaction pour la manifestation de la vérité ».

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.