Togo-Le PNP réclame des excuses à la TV5 Afrique

Le parti national panafricain (PNP), incarné par l’opposant Tikpi Salifou Atchadam, aujourd’hui en exil, dénonce le contenu d’un sujet réalisé par la journaliste Caroline Chauvet et diffusé sur TV5 Afrique.

Selon la formation politique togolaise, l’élément passé sur cette télévision internationale francophone comporte des contre-vérités. Dans son sujet, la correspondante dit que les militants du PNP notamment Nouroudine Sébabé-Guéffé, Boukari Abdoulrazak, Amadou Abdoulrachid et Banka Alidjénou, incarcérés depuis le jeudi 3 février 2022 à la prison civile de Lomé, ont été arrêtés lors d’une réunion de leur parti.

« Nous tenons à rappeler à la correspondante Caroline Chauvet et la télévision tv5 que depuis plusieurs années, vu les arrestations arbitraires et la violence inouïe de la part des forces de défense et de sécurité, contre les personnes et les biens lors des réunions sur l’ensemble du territoire national, en dehors des réunions hebdomadaires animées dans les groupes WhatsApp du parti, le Parti National Panafricain (PNP) ne tient plus de réunion », précise Dr Kossi Sama, son Secrétaire général, dans un communiqué dans lequel il déplore également l’utilisation par la journaliste des termes qu’il juge tendancieux et partisans.

La note rendue publique souligne que « Le PNP, face à un reportage qui a tout le témoignage à charge contre les victimes d’un montage de plus les visant exige sans délai de la part de la correspondante un démenti formel et des excuses ».

Le Parti national panafricaine s’est fait véritablement remarquer en août 2017 en lançant des manifestations grandioses qui ont fait peur au régime en place. Dès lors il semble être dans l’œil du cyclone.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.