Togo – Le PNP craint pour la vie de ses militants détenus en prison par Faure Gnassingbé

Le Parti national panafricain (PNP) est soucieux du sort de ses militants et sympathisants qui croupissent injustement dans les geôles du pays. Dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux, la formation de Tikpi Atchadam exige une fois encore la libération de tous les prisonniers politiques.

Le PNP craint pour la vie ses militants et sympathisants actuellement détenus dans les prisons civiles de Lomé. Selon le parti au symbole de cheval, ces prisonniers politiques, injustement incarcérés, sont actuellement entre la vie et la mort.

« Depuis quelques jours, des informations concordantes, persistantes, crédibles et alarmantes nous parviennent que les détenus politiques sont en danger de mort, une mort en série inévitable presque programmée et déclarée au sein de ces compatriotes femmes et hommes détenus arbitrairement par une pratique extrajudiciaire », a fait savoir Dr Kossi Sama, Secrétaire national du parti.

Les responsables du PNP estiment que leurs militants et sympathisants détenus arbitrairement en prison ont été tout simplement « kidnappés » par le régime de Faure Gnassingbé dans sa «-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.