Togo: le Numéro 2 de Canal+ limogé pour un reportage contre Faure Gnassingbé

Canal+ International limogé son vice-président après un reportage de « l’Effet papillon » sur les manifestations contre le pouvoir de Faure Gnassingbé.

En effet, le Groupe Bolloré a qui appartient la chaîne Canal+ a voulu redorer son image et ses relations avec Faure Gnassingbé après un reportage qui n’aurait pas passé dans les sérails du pouvoir togolais.

« L’Effet papillon », puisqu’il s’agit de ce reportage incriminait le pouvoir de Faure Gnassingbé sur les exactions commises lors des manifestations de l’opposition. Manifestations qui continuent d’ailleurs de se dérouler dans le pays.

L’effet papillon du nom du reportage s’est transformé en effet boomerang pour le numéro 2 de Canal+ International qui certainement aurait dû s’empêcher de le diffuser par rapport à la tournure qu’à pris la diffusion du reportge.

Pour rappel, le Groupe Bolloré après ce reportage qui a fait grand bruit à Lomé est venu avec à sa tête son président, Vincent Bolloré inaugurer une salle de cinéma. Une action de communication pour marquer les bonnes relations entre le Groupe Bolloré et le pouvoir de Faure Gnassingbé.

Au Togo, le chiffre d’affaire de Bolloré a été de 5,18 milliards d’euros en 2017.

Source : www.cameroonweb.com