Togo-Le MPDD condamne la détention « abusive » de Paul Missiagbéto à la prison civile de Lomé

Paul Missiagbéto, après avoir passé 18 jours en garde à vue dans les locaux du Service Central de Recherches et d’Investigations Criminelles (SCRIC), a été finalement placé vendredi dernier sous mandat de dépôt à la prison civile de Lomé. Dans un communiqué, le bureau national du Mouvement Patriotique pour la Démocratie et le Développement dénonce une « persécution politique » de ses membres. Il condamne la détention arbitraire de Paul Missiagbéto (cadre du parti) et interpelle la communauté internationale sur « les graves dérives quotidiennes » du régime cinquantenaire des Gnassingbé. Bonne lecture.

TOGO : DÉNI DE DROIT ET DÉTENTION ABUSIVE DE PAUL MISSIAGBETO A LA PRISON CIVILE DE LOMÉ

Le Bureau politique de la formation politique MPDD a appris avec une grande indignation, le placement sous mandat de dépôt à la prison civile de Lomé, de Monsieur Paul MISSIAGBETO, Conseiller Spécial du Président Gabriel Agbéyomé Messan KODJO, ce 04 juin 2021 après 18 jours passés en garde à vue, au Service Central de Recherches et d’Investigations Criminelles (SCRIC).

Monsieur Paul MISSIAGBETO ainsi détenu est accusé de publication de fausses nouvelles, pour avoir relayé des informations circulant de façon virale sur les réseaux sociaux. Le MPDD relevait déjà dans son communiqué du 27 mai 2021 que son interpellation et sa détention sans charge préalable participaient d’une manœuvre dolosive visant à fabriquer des éléments à charge devant servir à l’accuser.

Il est donc évident que cette procédure est purement et simplement une persécution politique aussi bien d’un proche collaborateur du Président démocratiquement élu par les Togolais que de toute la DMK dont la décapitation est visée. Comment peut-il être possible que le Service Central de Recherches et d’Investigations Criminelles (SCRIC) s’ingénie actuellement à réprimer un homme politique qui relaie des informations dont il n’est pas l’auteur et déjà relayées par des milliers de personnes non inquiétées ?

Le Bureau politique du MPDD prend à témoin l’opinion nationale et internationale et en appelle aux organisations nationales et internationales de défense des droits de l’homme accréditées au Togo à se saisir du cas de Monsieur Paul MISSIAGBETO persécuté de façon récurrente par la dictature militaro-clanique togolaise depuis son licenciement abusif en 2019.

Le Bureau politique du MPDD interpelle la communauté internationale sur les graves dérives quotidiennes du pouvoir de fait au Togo afin qu’elle agisse opportunément pour faire cesser la persécution politique et la violation des droits de l’Homme dans notre pays actuellement dans l’impasse. Il en appelle également à leur intervention en faveur de la libération de tous les détenus politiques qui croupissent depuis plusieurs mois et années dans les lieux de détention de notre pays.

Pour le bureau politique

Le 1er Vice-Président

Gérard Komla ADJA

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.