Togo-Le journaliste Abdoul Akondo victime d’agression

Le journaliste togolais, Abdoul Akondo a été agressé jeudi à Agoè, banlieue nord de Lomé alors qu’il roulait à bord de sa voiture.

Il roulait à bord de sa voiture quand deux individus inconnus l’ont attaqué en pleine circulation à Agoè non loin de la Brasserie BB Lomé brisant sa vitre côté chauffeur, a expliqué Abdoul Akondo dans une vidéo montrant le dommage causé par les agresseurs.

Selon le confrère, il sonnait 10 heures quand l’incident a eu lieu. Ses agresseurs, a-t-il souligné, étaient à moto. On ignore les motivations de cette agression.

Lire aussi https://icilome.com/2021/12/togo-media-le-journaliste-abdoul-akondo-manifeste-pour-la-liberation-des-confreres-ferdinand-ayite-joel-egah-et-isidore-kouwonou/

Le samedi 12 décembre 2021, Abdoul Akondo, rappelons-le, avait manifesté devant les locaux du ministère en charge de la justice exhibant une pancarte pour la libération les journalistes Ferdinand Ayité et Joël Egah arrêtés à l’époque après une émission sur la chaîne You Tube « L’Autre Journal ». Et, pour la levée de contrôle judiciaire de l’animateur de l’émission Isidore Kouwonou.

Lire aussi https://icilome.com/2022/03/togo-le-confrere-joel-egah-est-mort/

Après leur libération le 31 décembre 2021, Joël Egah, Directeur de publication du journal « Fraternité », est décédé le 6 mars 2022 des suites d’une malaise. Malheureusement. Il sera conduit à sa dernière demeure demain samedi à Lomé.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.