Togo-Le gouvernement réunit les partis politiques pour prôner l’unité face à l’insécurité

Le gouvernement a réuni les représentants des partis politiques à la Primature, jeudi 4 août, pour plaider l’unité nationale face à l’insécurité grandissante, dans le nord du pays. Certains partis n’avaient pas été conviés, mais plus de vingt formations étaient représentées, et la réunion a duré 5 heures.

Au discours de la Première ministre Victoire Tomegah-Dogbé ont succédé trois exposés des ministres autour du terrorisme et des mesures gouvernementales pour y faire face. Le messages aux partis politiques togolais était clair : il faut resserrer les rangs face à l’urgence sécuritaire.

« C’est le Togo dans son entièreté qui est attaqué, dans ce contexte, naturellement, l’union de toutes nos forces, de toutes les forces politiques face à l’adversité, est indispensable », fait valoir Christian Trimua, porte-parole du gouvernement.

Au cours du débat qui a suivi, l’opposition a pu exprimer ses réserves, ce fut le cas de l’Alliance nationale pour le changement, parti de Jean-Pierre Fabre, l’ANC qui était représentée par Francis Pedro Amuzun.

« J’ai demandé comment ce front uni va se faire lorsque le gouvernement entrave le travail des partis politiques et méprise aussi la population ? Parce qu’il n’y a pas longtemps, dans la région des Savanes, le gouvernement a réprimé durement les élèves qui étaient en grève qui demandaient que leurs professeurs reviennent en classe. »

L’exécutif togolais dit avoir entendu les frustrations sur les libertés, dans un contexte sécuritaire et sanitaire, souligne-t-il, devenu complexe. Il dit avoir pris note des propositions pour améliorer la lutte contre le terrorisme et annonce que de nouvelles mesures seront prises dans les semaines qui viennent.

Source : Rfi

Source : icilome.com